À Poitiers, un concert avec Barbara Carlotti enregistré pour rendre hommage au chanteur Christophe

Entourée de Malik Djoudi, Juliette Armanet et Philippe Katerine, la musicienne a pris ses quartiers au Théâtre Auditorium de Poitiers (TAP) pour rendre hommage à l'auteur "Des mots bleus", disparu ce printemps dernier. Le concert sera disponible sur Arte concert en janvier prochain. 

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La chanteuse Barbara Carlotti lors d'un concert en 2018 (EMMA PROSDOCIMI/SIPA)

Invités par le Théâtre Auditorium de Poitiers (TAP), Barbara Carlotti, Malik Djoudi Juliette Armanet et Philippe Katerine viennent d'achever une semaine de résidence pour la création d'un concert hommage à Christophe, décédé au printemps dernier. Le spectacle sera diffusé sur Arte concert en janvier 2021. 

Concert hommage à Christophe

Un artiste majeur de la variété française

AlineParadis perdus et encore d'autres titres incontournables de Christophe, sur la scène du TAP, les artistes s'approprient avec bonheur le répertoire du chanteur disparu dans le tourbillon de la première vague de Covid-19. Une nécessité pour Barbara Carlotti qui dirige le concert. De sa voix grave, les mots et les notes du dandy noctambule glissent tout naturellement. "J'avais besoin de lui rendre hommage parce que c'était un ami et j'étais très fan de sa musique, l'aspect baudelairien de ses textes et sa grande recherche sonore", confie la musicienne.
Même émotion pour Malik Djoudi pour qui l'hommage s'est imposé comme une évidence. "Pouvoir se retrouver à Poitiers, jouer entre musiciens autour de Christophe, je trouve que dans cette période-là assez extraordinaire", raconte le chanteur poitevin. 

Simple et généreux

Christophe n'avait donné que deux concerts à l'auditorium de Poitiers, mais un lien très fort s'était noué avec la salle. "Il était vraiment généreux, sa loge était toujours ouverte. Il se mettait toujours au sol, parce qu'il n'aimait pas les canapés, il commandait un plateau de fruit de mer, il invitait tous les gens à venir manger avec lui. Il était très curieux, il posait plein de questions sur les gens qui étaient là. Donc c'était vraiment à part à chaque fois, peut-être plus qu'avec d'autres artistes ", se souvient Bernard Mouchon, programmateur de musique actuelle du TAP 

Le projet s'intitule : le Laboratoire Bevilacqua. Il promet un voyage dans l'oeuvre du Beau Bizarre, un concert hors norme sans public mais avec plusieurs caméras qui captent l'événement pour Arte.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Chanson française

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.