1980 : l’été de la consécration pour Michel Berger avec "La groupie du pianiste"

Lors de l’été 1980, entre interprétation et composition, Michel Berger a marqué la musique française avec des tubes qui résonnent encore aujourd’hui.

FRANCEINFO

40 ans après, ce sont des tubes qui trouvent écho chez tout le monde, même les plus jeunes qui n’ont pas vécu cet été 1980. Une période durant laquelle Michel Berger entre au panthéon de la musique française. Avec La groupie du pianiste, il interprète enfin personnellement un tube au niveau national, lui qui était surtout habitué à composer pour les autres.

Un couple talentueux avec France Gall

La carrière de Michel Berger a également été marquée par son union avec France Gall. En couple dans la vie, ils s’associent également sur scène. Il compose pour elle le morceau Il jouait du piano debout qui devient lui aussi un tube. C’était un hommage au pianiste américain Jerry Lee Lewis dont Michel Berger était un très grand fan. Parfois en mal de fantaisie, il admirait l’extravagance de ce musicien. Le morceau de France Gall résonne alors presque comme un hymne à la liberté, à la création artistique.

Le JT
Les autres sujets du JT
Michel Berger au Zénith de Paris (France), le 11 avril 1986. 
Michel Berger au Zénith de Paris (France), le 11 avril 1986.  (PATRICK KOVARIK / AFP)