Musique : Bon Iver, pure beauté à découvrir

En deux albums seulement, le groupe américain Bon Iver s'est installé comme une valeur sûre de la musique dite "alternative". "22, A Million", leur troisième album sorti vendredi 30 septembre, ne déroge pas à la règle. Tout simplement envoûtant.

Justin Vernon, le leader de Bon Iver, en concert au festival Eaux Claires en juillet 2015
Justin Vernon, le leader de Bon Iver, en concert au festival Eaux Claires en juillet 2015 (MARISA WOJCIK/AP/SIPA / AP)

L'anecdote est désormais connue des amateurs : Justin Vernon, leader de Bon Iver, a conçu le premier album du groupe enfermé dans une cabane, chez lui au Wisconsin, après une rupture amoureuse. C'est comme si cette légende fondatrice irriguait depuis tout le travail d'un projet à part.

Chez Bon Iver, tout est construit autour de la voix de son chanteur et tête pensante. Sur son troisième album 22, A Million, sorti vendredi 30 septembre et attendu depuis cinq ans, paroles et arrangements reflètent ses interrogations, souvent métaphysiques et torturées. Une bulle de nature et de tranquillité, au milieu d'une époque trouble. Le résultat, loin des "prises de tête" dira-t-on, est d'une pure beauté.

L'album nous donne à voir les grands espaces du nord des États-Unis, tout comme il nous fait ressentir la proximité avec une voix qui semble ne chanter que pour nous. Bon Iver est aujourd'hui adoubé par la critique la plus branchée, tel que le site web Pitchfork, spécialisé dans la musique indépendante. Mais le groupe mérite d'être connu du plus grand nombre.

Bon Iver sort enfin son troisième album, "22, A Million"
--'--
--'--

22, A Million, Bon Iver (Jagjaguwar). Album disponible. En concert au Zénith de Paris, le 22 janvier 2017.