Adele triomphe aux Grammy Awards, hantés par le souvenir de Whitney Houston

L'artiste britannique a brillé dimanche à Los Angeles lors des 54e Grammy Awards, remportant six trophées dont cinq des plus prestigieux.

La chanteuse britannique Adele a remporté six récompenses dont celui de l\'enregistrement de l\'année et de l\'album de l\'année, lors des 54e Grammy Awards, à Los Angeles (Californie), le 12 février 2012.
La chanteuse britannique Adele a remporté six récompenses dont celui de l'enregistrement de l'année et de l'album de l'année, lors des 54e Grammy Awards, à Los Angeles (Californie), le 12 février 2012. (FREDERIC J. BROWN / AFP)

Riche moisson pour Adele lors des 54e Grammy Awards. La chanteuse britannique a remporté six trophées, dont cinq des plus prestigieux, dimanche 12 février à Los Angeles (Californie), à l'occasion d'une cérémonie marquée par la mort de Whitney Houston, la veille à Beverly Hills.

L'artiste de 23 ans a raflé les récompenses dans les six catégories dans lesquelles elle était nommée : enregistrement de l'année, album (pour 21), album pop, interprétation pop, meilleure chanson, et vidéo courte.

Francetv info

Pour la chanteuse, cet événement signait surtout son grand retour public depuis son opération des cordes vocales à l'automne.Très émue, l'artiste, qui a écoulé 12 millions d'exemplaires de son album dans le monde, a déclaré : "Ce disque est inspiré par quelque chose de très normal, juste une relation (amoureuse) minable." Adele a interprété son tube "Rolling In The Deep", témoignant d'une santé vocale insolente - s'autorisant même une entrée a cappella - et provoquant des larmes d'émotion chez Rihanna et une ovation debout de la salle.

Foo Fighters, les autres grands gagnants de la soirée

Les rockeurs américains Foo Fighters, emmenés par Dave Grohl (ancien batteur du groupe Nirvana) sont repartis avec cinq trophées, dont ceux de meilleure chanson rock (Walf) et meilleur album rock (Wasting Light).

Faisant la part belle aux prestations en direct, les Grammys ont notamment fêté les retrouvailles des Beach Boys, le mythique groupe californien, dont les survivants ont vaillamment entonné son tube Good Vibrations entouré des groupes Maroon 5 et Foster The People, la jeune garde du rock américain.

Hommages à Whitney Houston

La soirée a également été marquée par les hommages à la diva pop Whitney Houston, décédée brutalement samedi à Beverly Hills, à l'âge de 48 ans. La cérémonie télévisée a commencé avec une prière à la mémoire de la chanteuse, à l'invitation du présentateur de la soirée, le rappeur LL Cool J.

Francetv info

Des artistes étaient en deuil, à l'instar de Lady Gaga, qui a remisé ses atours les plus provocants - sceptre doré excepté - pour se contenter d'une robe noire à armatures en plastique et d'un voile en résille. Plusieurs chanteurs ont salué la mémoire de la chanteuse, notamment Stevie Wonder, qui a lancé : "Nous t'aimons tous, Whitney".