A la Villa Yourcenar, l'engagement de l'académicienne pour les negro spirituals

Parmi les chants sacrés, les negro-spirituals ancêtres du gospel viennent directement des champs de coton de la période esclavagiste. Parmi ceux qui les ont popularisés en Europe, Marguerite Yourcenar en a traduit de nombreux. Dans le Nord de la France la villa Marguerite Yourcenar a pour directeur un homme qui sait tout de cet engagement pour la culture afro-américaine de l'académicienne.

Marguerite Yourcenar en 1984
Marguerite Yourcenar en 1984 (GERARD FOUET / AFP FILES / AFP)
Marguerite Yourcenar, avant d’être la première femme élue à l’Académie française en 1980, a passé 40 ans aux Etats-Unis au point d’obtenir la nationalité américaine et de traduire de nombreux negro spirituals.
Celle qui lisait le grec ancien s’inspirait aussi de la poésie du monde noir. 

Reportage: Christian Tortel, Sara Bencherrifa, Daniel Quellier. Montage : Mikael Bué. Mixage : Olivier Canneval
Née à Bruxelles en 1903, Marguerite Yourcenar a passé ses premières années à Saint-Jans-Cappel dans le Nord de la France.
Aujourd'hui, la Villa Marguerite Yourcenar  une résidence d’écrivains qui profitent des mannes de l’auteur des "Mémoires d’Hadrien".
(DR)
"Blues et Gospels" Marguerite Yourcenar  Gallimard 15€
(DR)
"Fleuve profond, sombre rivière" Marguerite Yourcenar. Gallimard poche 11€50
(DR)
"Slavery in America" Redemption Songs 1914-1972 chez Frémeaux et Associés. 24€