Cet article date de plus de trois ans.

William Klein, Bert Stern, Marie Beltrami... : 5 expos à voir pendant la Paris Fashion Week

La Paris Fashion Week, c’est une ville qui vibre au rythme d’expositions consacrées à la mode. Pas d'invit aux shows, direction les musées, les galeries et les hôtels. Le plus souvent gratuites, elles font la part belle aux photographes de mode (William Klein, Douglas Kirkland, Georges Dambier...), aux créateurs (Atelier E.B, Marie Beltrami) et aux artistes contemporains. Suivez le guide.
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 5 min.
Exposition "In & out of fashion" : Karl Lagerfeld et son équipe, Paris 2006 (Harper’s Bazaar)
 (William Klein)
1
34 tirages "In & Out of Fashion" du photographe William Klein
L’exposition "In & Out of Fashion" propose 34 tirages : un mix entre photographies de mode, clichés de vie et contacts peints. Le plus français des photographes américains est exposé sur les murs des passages piétons de Bercy Village. Bousculant les cadrages et les angles, jouant sur le rythme, la succession des images, le flou et le grain de la pellicule, William Klein mixe ici tirages anciens et plus récents. C’est un regard rétrospectif sur l’oeuvre du photographe, qui, dès les années 50, fait descendre la photographie dans la rue : il immerge alors ses modèles dans la foule et parvient ainsi à retranscrire le mouvement, la vitalité de l’instant. "Je n’ai pas inventé la photo de mode dans la rue mais je suis allé plus loin en utilisant un téléobjectif. Je lâchais les filles au milieu du trafic. J’étais parfois à 150 mètres pour que la scène soit naturelle. Photographier, c’est un moment de transe. Quand on peut saisir beaucoup de choses à la fois, quand je peux sentir que la photo va être bonne… J’attends que tout se mette en place, je sais que ça va passer… alors je cadre, j’arme, je déclenche. (…) Ma devise, ‘’Anything goes’’. Pas de règles, pas d’interdits, pas de limites. "

L’exposition "In & Out of Fashion" jusqu'au 14 mai 2019. Passages de Bercy Village. Cour Saint-Emilion. 75012.
Exposition "In & out of fashion" : Katoucha et Kadidja dans les coulisses Yves Saint Laurent, 1992
 (William Klein)

2
La féminité dans le viseur de 20 artistes contemporains
Pendant que les femmes défilent sur les podiums, 20 artistes contemporains internationaux présentent leur vision de la féminité : ici un regard, un sourire et un détail suffisent pour immortaliser la féminité. L'exposition "Femmes, je vous aime", organisée par Art Photo Expo Production, est un clin d'œil à la chanson de Julien Clerc "Femmes, je vous aime". Dans la Cour du Plaza Athénée des photos de grands noms ayant immortalisé la femme dans la mode, tel qu'Ormond Gigli, photographe américain né en 1925, qui a audacieusement fait poser 43 femmes aux fenêtres d'un immeuble new yorkais en 1960 la veille de sa démolition ou encore Michel Comte ayant photographié les top models des années 90. On y découvre également Audrey Hepburn et Coco Chanel sous l'objectif du canadien Douglas Kirkland ou Brigitte Bardot et Marylin Monroe sous celui de Russel Young qui parsème ses toiles de poudre de diamants... Sans oublier les photos de Georges Dambier présentant ces élégantes femmes aux tailles de guêpes qui ont marqué les années 50 et 60, les portraits graphiques de Giuliano Bekor qui utilise la projection sur ses modèles aux lèvres pourpres et pulpeuses, ainsi que les photographies du Français Thierry le Goues, connu pour ses séries de Femmes africaines aux teints d'ébène…

Exposition-vente "Femmes, je vous aime" jusqu’à fin avril 2019. Hôtel Plaza Athénée. 25, avenue Montaigne. 75008. Accessible au public de 9h à 20h.
Marilyn Monroe en 1962 en robe noire dans le Vogue 
 (Bert Stern )

3
Marie Beltrami, figure de la mode parisienne et sa “Dada Girl”
La mode passe parfois aussi par de l’extravagance… Découvrez à l’Alfalibra Gallery l’univers un rien déjanté d’une figure de la mode parisienne, Marie Beltrami. “J’ai toujours aimé détourner des objets du quotidien pour leur donner une autre vie et entraîner les gens dans mes histoires...” explique cette artiste. Son univers surréaliste est mis en avant via une sélection de dessins, photographies, bijoux et sculptures dans l’exposition "Dada Girl". Du design de meuble à l’écriture en passant par la couture, cette artiste multidisciplinaire explore la création et créée sans complexe avec une touche d’audace, parfois déroutante, toujours surprenante. Touche-à-tout, dès 1976 elle collabore avec de grands noms tels que Niki de Saint Phalle et Jean Tinguely, Paloma Picasso, Gérard Garouste, David Hamilton… elle dessine et conçoit des costumes et des accessoires parmi lesquels des sacs matelassés, clin d’œil à Chanel, des colliers glaçons... En 1987, elle rencontre Jean-Paul Goude et deviendra sa styliste attitrée pendant vingt ans… Puis elle enchaîne les partenariats avec Philippe Stark, Dominique Issermann, Etienne Chatilliez, ou pour le journal l’Egoïste avec Bettina Rheims et Richard Avedon. 

Exposition "Dada Gil - Marie Beltrami" jusqu’au 9 mars 2019. Alfalibra Gallery. 324, rue saint Martin. 75003. Du mardi au samedi de 14h à 19h.
Marie Beltrami
 (Courtesy of Marie Beltrami)

4
Le label de mode Atelier E.B se penche sur le mannequin... de vitrine
L'artiste peintre Lucy Mc Kenzie et la designer Beca Lipscombe ont créé en 2007 le label de mode Atelier E.B qui est à la frontière entre la mode, le design et les arts plastiques. Leur première exposition en France "Passer-by" retrace l’histoire de la mode à travers la figure du mannequin et les vitrines. Outre la présentation de leur dernière collection Jasperwear dans une fausse-vraie boutique (on peut même y passer commande), l’exposition met en avant des documents d'archives historiques consacrés au rôle du mannequin (de la sculpture antique aux vitrines des grands magasins). On peut donc voir ici une variété de mannequins : en papier mâché des années 1920, en fibre de verre d’Adel Rootstein aux visages peints et maquillés en trompe l’œil… C'est ainsi qu'on apprend que Jeanne Lanvin pour l’exposition de Bruxelles de 1935 avait préféré faire réaliser un buste grec de femme en plâtre plutôt que d'utiliser un mannequin de cire ou de métal. Le titre, Passer-by (Les Passants) fait référence à une vision élargie des consommateurs de mode, ne se réduisant pas aux particuliers qui achètent des vêtements mais évoquant ceux et celles qui pratiquent le lèche-vitrine et s’intéressent à la mode à travers les livres, les magazines, les expositions… 

Exposition "Passer-by" jusqu’au 28 avril. Lafayette Anticipations. 9, rue du Plâtre. 75004.
Atelier E.B dans l'exposition "Passer by", février 2019
 (Corinne Jeammet)

5
Les artistes contemporains s'intéressent au tissage et tressage 
La Fondation Villa Datris déroule le fil de l’histoire du tissage dans l’art contemporain à travers une quarantaine d’œuvres d’artistes français et internationaux des années 60 à nos jours. Lors de la deuxième partie du XXe siècle, l'art textile s'émancipe, remettant en cause ses codes traditionnels. En devenant sculpture, le tissage et le tressage s’entremêlent à des courants de pensée comme le structuralisme ou le féminisme. Les artistes contemporains s’affranchissent alors des vocations utiles et décoratives attribués au textile et retrouvent l’essence symbolique du fil, du noeud, du lien. Cette exposition réunit une vingtaine d’artistes, talents émergents ou reconnus : Caroline Achaintre, Pierre Daquin, Sonia Delaunay, Sheila Hicks, Chiharu Shiota, Meschac Gaba, Annette Messager, Amélie Giacomini & Laura Sellies, Laure Prouvost (qui représentera la France à la prochaine Biennale de Venise en 2019). Marinette Cueco entrelace, capture et met en pelote la vulgaire "herbaille" qui se métamorphose en une oeuvre puissante comme le montre la photo ci-dessous.

Exposition "Tissage tressage… quand la sculpture défile à Paris !" jusqu’au 29 juin. Fondation Villa Datris. Espace Monte-Cristo. 9, rue Monte-Cristo. 75020.
Expo "Tissage, tressage" : Cueco Marinette, pierre captive et cailloux blancs
 (Fondation Villa Datris )

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Mode

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.