Mode : Karl Lagerfeld, le couturier de tous les records

Depuis mardi 19 février, les hommages affluent pour saluer le talent de Karl Lagerfeld, décédé dans la nuit de lundi à mardi. Les superlatifs s'accumulent : pape de la mode, icône planétaire, monstre sacré... Karl Lagerfeld était le couturier de tous les records. La preuve en chiffres.

FRANCE 2

Karl Lagerfeld, soixante ans de carrière et une silhouette reconnaissable entre mille. Le "Kaiser", c'est d'abord cinq grandes marques sur lesquelles il aura laissé sa griffe : Balmain, Jean Patou, Chloé, Fendi et surtout Chanel. C'est au 31 rue Cambon, à Paris, qu'il dirigea la marque pendant trois décennies. Karl Lagerfeld, c'était aussi la démesure. On se souvient en particulier de cinq défilés pharaoniques : une fusée qui décolle dans le Grand Palais, une rue de Paris entièrement reconstituée, une forêt, un défilé-croisière à Cuba, et en octobre dernier, les 240 tonnes de sable déplacées sous la verrière du Grand Palais pour reconstituer une plage plus vraie que nature.

Sa chatte Choupette désignée héritière

Seul grain de sable dans sa carrière : dans les années 2000, Karl Lagerfeld doit faire face à un redressement fiscal de 13 millions d'euros. Il perd également 43 kg en un an grâce à un régime drastique pour pouvoir rentrer dans des costumes Dior. Volontiers provocateur, il mettait en avant celle dont, disait-il, il était le plus proche : sa chatte Choupette, aux 120 000 abonnés sur Instagram. Comme une dernière pirouette du "Kaiser", elle est d'ailleurs l'une des héritières de son immense fortune.

Le JT
Les autres sujets du JT
Karl Lagerfeld au Grand Palais à Paris, le 3 juillet 2018. 
Karl Lagerfeld au Grand Palais à Paris, le 3 juillet 2018.  (ALAIN JOCARD / AFP)