Les subversifs corsets de la créatrice britannique Vivienne Westwood, objets d'une rétrospective à Paris

Mère du punk et de l'irrévérence, la créatrice - morte fin 2022 - a bousculé l’univers de la mode avec ses créations décalées s’inspirant du classique. L'exposition "Vivienne Westwood Corsets", mini rétrospective de 1987 à aujourd'hui, s'intéresse au corset, l'une de ses pièces iconiques.
Article rédigé par Corinne Jeammet
France Télévisions - Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 3 min
L'exposition "Vivienne Westwood Corsets" dans la boutique parisienne de la créatrice britannique, le 19 avril 2023 (CORINNE JEAMMET)

Le corset est probablement le vêtement le plus iconique et reconnaissable de la marque. Envisagé davantage comme un bustier, il est une pièce à part entière, porté seul ou avec une chemise. Il naît lors de la collection Portrait de l'automne-hiver 1990-91 : Vivienne Westwood s’inspire, alors, pour le motif d'un imprimé d’un tableau de François Boucher, peintre français du 18e siècle. La créatrice a réinventé, rendu plus confortable et tendance cette pièce vestimentaire, qui a succédé au corps baleiné porté du XVIe au XVIIIe siècle. 

L'exposition Vivienne Westwood Corsets explore la subversion de la corsetterie par la maison de 1987 à nos jours. Elle examine son approche des sous-vêtements en tant que vêtements d'extérieur et illustre les liens du corset avec l'habillement historique, la culture et les Beaux-arts, sources d'inspiration pour ses collections.

Installée dans la boutique parisienne du Faubourg Saint Honoré, cette exposition présente une rétrospective d'une douzaine de pièces d'archives emblématiques de la marque, dont chacune témoigne de l'ingéniosité de sa créatrice en matière de conception de corsets, ainsi que des versions plus récentes d'Andreas Kronthaler de ce vêtement historique. Une rare occasion de revoir son savoir-faire jusqu'au 30 avril, date à laquelle l'exposition prendra la direction de Londres pour s'y installer du 8 au 21 mai 2023. ⁠

Un bijou "corset" en édition limitée

Une collection de bijoux en édition limitée a été créée pour cette exposition. Elle comprend un charm [breloque] en 3D du corset Westwood Portrait, apparu pour la première fois dans la collection Vivienne Westwood Harris Tweed à l'automne-hiver 1987-88. La pièce avait été réimaginée en or métallique pour la collection automne-hiver 1988-89, intitulée Time Machine, qui a inspiré ce pendentif.

La collection se compose d'un charm plaqué or sur un collier et un bracelet, sur une chaîne en perle ou plaquée or ainsi que sur des boucles d'oreilles à clip assorties.

L'une des designers de mode et activistes, les plus influentes au monde

C'est en 1971 que Vivienne Westwood a commencé à designer des vêtements avec Malcolm McLaren. À l'époque, c'est dans leur boutique à Londres qu'ils présentent leurs idées et leurs créations. En 1976, la créatrice s'inspire de la culture de rue et ses vêtements habillent les premiers punks qui commencent à traîner dans Londres. A la fin des années soixante-dix, Vivienne Westwood est considérée comme un symbole de l'avant-gardisme britannique quand elle présenta son premier défilé. Elle se tourne alors vers les techniques traditionnelles de confection de Savile Row en s'inspirant des tissus britanniques et de l'art du 17e et du 18e siècle. En 1989 elle rencontre Andreas Kronthaler, qui deviendra plus tard son mari et son partenaire de création et le directeur créatif de la marque.

L'exposition "Vivienne Westwood Corsets" dans la boutique parisienne de la créatrice britannique, 19 avril 2023 (CORINNE JEAMMET)

En 2004, le Victoria & Albert Museum de Londres célébre ses 34 ans de carrière dans la mode avec la plus grande exposition rétrospective jamais consacrée à un créateur britannique vivant. En 2006, sa contribution à la mode britannique est officiellement reconnue lorsqu'elle est nommée Dame de l'Empire britannique par Sa Majesté la reine Élisabeth II. En 2007, elle reçoit le prix "Outstanding Achievement in Fashion" (réalisation exceptionnelle dans le domaine de la mode) lors des British Fashion Awards à Londres.

Cette maison de mode indépendante ne se limite pas seulement à la production de vêtements et d'accessoires mais tout au long de sa vie, la créatrice a sensibilisé le public aux questions d'environnement et des droits de l'homme. Un engagement qui se poursuit aujourd'hui à travers la Fondation Vivienne. 

L'exposition "Vivienne Westwood Corsets" dans la boutique parisienne de la créatrice britannique, le 19 avril 2023 ( (Corinne Jeammet)

Exposition "Vivienne Westwood Corsets" jusqu’au 30 avril 2023. 175, rue Saint-Honoré. 75001 Paris. Du lundi au samedi de 10h30 à 18h30. www.viviennewestwood.com.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.