Les joueurs de la NBA lancent une collection de T-shirts à messages politiques

L'Association des joueurs de la NBA (NBPA) va s'associer avec la marque de vêtements de Russell Westbrook pour concevoir des T-shirts comportant des messages de justice sociale.

LeBron James portait un t-shirt \"I can\'t breathe\" durant un match en 2014.
LeBron James portait un t-shirt "I can't breathe" durant un match en 2014. (AL BELLO / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

Pour la reprise du championnat de NBA prévue le 30 juillet dans une "bulle" à Disney World à Orlando (Floride), la ligue a autorisé les joueurs à porter des messages parmi une liste d'une trentaine de slogans, tels que "Black Lives Matter", "I Can't Breathe" (je ne peux pas respirer), "Justice", "Peace" (paix), "Equality" (égalité), "Freedom" (liberté) ou "Anti-Racist".

Une liste restreinte de slogans autorisés par la ligue

Mais plusieurs joueurs ont exprimé leur frustration à propos de cette liste, comme LeBron James, qui a laissé entendre qu'il aurait aimé avoir son mot à dire sur ces messages et a choisi de conserver son nom sur son maillot, ou Evan Fournier, qui a critiqué le fait d'établir une liste, mais a choisi de porter le mot "Justice". 

D'autres joueurs ont critiqué le fait que la liste n'inclue pas les noms de victimes de violences policières ou que la ligue ait refusé des expressions tels que "Police Reform" (réforme de la police) ou "Am I Next?" (Suis-je le prochain ?).

Parmi les messages sur les T-shirts de la NBPA et Russell Westbrook, selon le média américain The Athletic, figureraient en effet "Systemic Racism" (racisme systémique), "Police Reform", "I Can't Breathe", "No Justice No Peace" (pas de justice, pas de paix), "Break the Cycle" (briser la spirale), "Strange Fruit" ("fruit étrange", titre d'une chanson de Billie Holiday), "By Any Means" (par tous les moyens), "Power to the People" (le pouvoir au peuple), "Equality" ou "Am I Next?".

Parmi ces messages, seuls "I Can't Breathe", "Equality" et "Power to the People" étaient approuvés par la ligue.