Le créateur Kansai Yamamoto, figure de la mode japonaise et complice de David Bowie, est mort à 76 ans

Révélé au grand public dans les années 70 grâce à ses collaborations avec David Bowie, le créateur a succombé à une leucémie. 

Le créateur de mode japonnais Kansai Yamamoto à Tokyo en 2009. 
Le créateur de mode japonnais Kansai Yamamoto à Tokyo en 2009.  (YOSHIKAZU TSUNO / AFP)

Le créateur Kansai Yamamoto, considéré comme un pionnier de la mode au Japon et connu pour ses collaborations avec David Bowie, est mort d'une leucémie à l'âge de 76 ans, a annoncé sa fille lundi.

"Il a quitté ce monde en paix, entouré de ceux qu'il aimait", a annoncé l'actrice Mirai Yamamoto sur Instagram. "A mes yeux, mon père n'était pas seulement la personne énergique et électrique que le monde connaissait, mais aussi un être attentionné, bienveillant et plein d'affection", a-t-elle écrit sur le réseau social.

Collaborations avec David Bowie

Kansai Yamamoto était connu pour ses créations audacieuses qui défiaient les normes de genre et faisaient appel à d'éclatantes couleurs et à des motifs avant-gardistes. Il a accédé à la notoriété avec des défilés internationaux à partir des années 1970 et a été acclamé par le grand public pour ses collaborations avec David Bowie, imaginant notamment une série de tenues pour Ziggy Stardust, l'alter ego du chanteur. Kansai Yamamoto y faisait régulièrement allusion sur son compte instagram.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Kansai Yamamoto (@kansai_yamamoto_official) le

"J'ai trouvé que l'esthétique de David et son ardeur à vouloir transcender les frontières du genre étaient terriblement belles", avait-il déclaré au site The Cut en 2018. Les créations de Kansai Yamamoto faisaient souvent appel à des éléments de la culture japonaise, comme les capes recouvertes de caractères sino-japonais (kanji) qu'il a dessinées pour David Bowie. Mais son style graphique accrocheur, avec des couleurs saturées et des motifs vivants, lui donnaient une place à part parmi les icônes plus minimalistes de la mode japonaise.