Cosmeto-textile : la tendance est au "carewear", ce vêtement qui prend soin de vous

Le consommateur, soucieux de l’impact environnemental des vêtements qu’il achète, l'est aussi de son propre bien-être. La technologie des tissus encapsulés, thermorégulateurs et anti-ondes répond à ce besoin de "carewear".

Collection Heattech Uniqlo pour l\'hiver 2019
Collection Heattech Uniqlo pour l'hiver 2019 (UNIQLO)

Apparue au début des années 2000, l’industrie cosmeto-textile s’est développée et améliorée. Aujourd'hui, la liste des fonctionnalités est longue : amincissant, anti-odeurs, hydratant, photoprotecteur, sculptant… Certains vêtements sont dotés de tissus encapsulés qui diffusent leurs actifs tandis que d'autres privilégient la thermorégulation ou protègent des ondes. 

Ces tenues ont toutes le même objectif : procurer une utilisation et un confort optimal. Si hier le domaine était réservé aux tenues de sport, aujourd’hui, le prêt-à-porter bénéficie lui aussi d’innovations pour offrir plus de bien-être. 

"Améliorer le quotidien"

Cécile Poignant, Trend Forecaster, spécialiste des modes de vies contemporains et de l'évolution des tendances socio-culturelles pour UTOPIES, nous explique ce qu’est le care-wear. "C’est le besoin des gens d’améliorer leur quotidien, notamment leurs vêtements, grâce à la technologie. Vers 1990 des ingénieurs du MIT aux USA ont étudié la création de tissus conducteurs souples. Au même moment, on a trouvé des méthodes pour broder des circuits électroniques sur du textile. Ces techniques ont permis la prolifération des textiles intelligents à partir des années 2000. Ses spécificités : l'encapsulation, la thermorégulation, les anti-ondes. Il existe de multiples techniques qui donnent des bénéfices différents".

"Un marché très prometteur" 

"Au début des années 2000 on voit apparaître la cosmétologie textile. Grâce à l’encapsulation, les vêtements diffusent du parfum ou des actifs cosmétiques - dans des collants par exemple. Les textiles antibactériens sont utilisés pour les chaussettes ou les sous-vêtements. Pour inhiber le développement des bactéries, les textiles contiennent des agents chimiques actifs, théoriquement sans conséquence en terme de toxicité" précise Cécile Poignant.

"Les textiles thermorégulateurs sont plébiscités par les marques de sport : ils protègent la peau des variations de température et la laisse respirer en même temps, apportant un réel confort à l’utilisateur. Les tissus anti-ondes fonctionnent eux grâce à des fibres de métal enrobées dans du polyuréthane et protègent des ondes électromagnétiques. Le graphène est un matériau très prometteur. Il est particulièrement conducteur, très fin et très léger. On imagine l’utiliser pour développer des vêtements souples, thermorégulateurs et chauffants ou encore qui protégeront des piqûres d’insectes".

"Au début des années 2010, les plateformes de financement participatif ont permis à des projets de voir le jour car l’industrie est un peu frileuse. La mode et la technologie sont deux mondes qui ont un peu du mal à communiquer… pourtant, c’est un marché très prometteur. Il faudra le développer en conciliant fashion tech et responsabilité environnementale" ajoute encore Cécile Poignant.

Bien-être, minceur, hydratation... 

La cosméto-textile offre une variété de fonctionnalités grâce à des produits de beauté et de bien-être encapsulés qui diffusent leurs actifs lors du frottement du tissu sur la peau, comme le montre ce petit tour d'horizon des acteurs du carewear.

Nathalie Lebas-Vautier, pionnière de la mode éthique en France avec Ekyog, a lancé en 2017 Marie & Marie, marque de vêtements-cosmétique pour le bien–être intégrant une technologie sensorielle encapsulée au cœur des fibres textiles. Ses vêtements sont réalisés avec des matières 100 % naturelles (coton bio, lyocell, maille cachemire et polyester recyclé…) auxquelles sont adjointes via l’encapsulation une association d’huiles végétales et essentielles issues de l’agriculture biologique : abricot + argan + beurre de Karité pour hydrater, nourrir, régénérer et repulper la peau ; amande douce + jojoba + calendula pour protéger, apaiser, nourrir et adoucir la peau et, enfin, huile d’amande douce + beurre de karité + huiles essentielles d’Yland et géranium pour tonifier, hydrater, réparer la peau pendant l’effort.

Marie et Marie, marque de vêtements-cosmétique pour le bien–être
Marie et Marie, marque de vêtements-cosmétique pour le bien–être (MARIE et MARIE)

Géraldine Matthey avec sa marque Emotis propose foulards et étoles, plaids en soie, cachemire, lin aux fleurs de Bach anti-stress qui diffusent des bienfaits apaisants et équilibrants. "Je les utilise depuis 20 ans. J’ai été initié par Gérard Wolf, ami de très longue date, fabricant et grand spécialiste des fleurs de Bach. Leur utilisation pour ma famille et moi a toujours été un succès. C'est donc naturellement que j’ai décidé de travailler le textile avec du sens et d’y associer les fleurs de Bach". Elles sont micro-encapsulées puis appliquées sur le textile en plein bain. Ainsi imprégné, le tissu libère ses bienfaits au contact de la peau. Les fleurs de Bach aident à éliminer les tensions morales, dépasser les peurs, doutes et angoisses, surmonter les états d’esprit négatifs, faciliter la communication et retrouver le bien-être.

Foulard Emotis encapsulé aux fleurs de Bach anti-stress qui diffusent des bienfaits apaisants et équilibrants
Foulard Emotis encapsulé aux fleurs de Bach anti-stress qui diffusent des bienfaits apaisants et équilibrants (EMOTIS)

Le legging côtelé de Lytess permet de mincir grâce à la diffusion de cosmétiques micro-encapsulés qui se diffusent tout au long de la journée. Opaque et confortable, ce legging minceur prêt-à-porter sublime la silhouette et raffermit la peau grâce à un actif puissant 3 en 1 qui conjugue une action minceur (algue rouge et Forskoline), une action drainante (extrait de Gingembre et Poivre rose) et une action nourrissante (extrait de Bois de santal, beurre de karité et huile d’amande douce).

Le legging côtelé de Lytess permet de mincir grâce à la diffusion des cosmétiques micro-encapsulés
Le legging côtelé de Lytess permet de mincir grâce à la diffusion des cosmétiques micro-encapsulés (LYTESS)

En France, plus de 3 millions de personnes ont des problèmes de peau, dont les effets sont exacerbés par le froid, le stress, la transpiration et le contact avec les produits chimiques. Ces maladies de peau peuvent provoquer des démangeaisons intenses. dooderm, marque de textile 100 % made in France propose de retrouver  une meilleure qualité de vie avec des vêtements et sous-vêtements apaisants faits de coton et de fil d'argent antibactérien. Son but : apaiser la peau, diminuer les démangeaisons et procurer un mieux-être au quotidien.
Dooderm, des vêtements et sous-vêtements apaisants faits de coton et de fil d\'argent antibactérien.
Dooderm, des vêtements et sous-vêtements apaisants faits de coton et de fil d'argent antibactérien. (DOODERM)

La pression veineuse excessive et la défaillance des valvules (clapets anti-retour des veines) ralentissent le retour veineux. Le sang stagne et les jambes deviennent lourdes. La contention, par pression décroissante du pied vers la cuisse, resserre les veines dilatées, facilite le travail des valvules et améliore le retour veineux. Grâce à un tricotage spécifique offrant une compression dégressive de la cheville à la cuisse, Perfect Contention de Dim améliore le retour veineux, allège et défatigue les jambes. C’est un dispositif médical classe 1 Bas Médicaux de Contention (contention confort). Il existe aussi en mi-bas avec un bord anatomique plus large à l’arrière pour tenir sans comprimer.

Le collant Perfect Contention de Dim améliore le retour veineux, allège et défatigue les jambes. 
Le collant Perfect Contention de Dim améliore le retour veineux, allège et défatigue les jambes.  (DIM)

Des vêtements thermorégulateurs 

Les vêtements thermorégulateurs empêchent d’avoir trop chaud ou au contraire trop froid. Pour développer des matières innovantes qui transforment les vapeurs d'eau du corps en chaleur, Uniqlo s'est associé avec Toray Industries, spécialiste des matériaux composites. Le secret de sa ligne de vêtements utlisant la technologie Heattech est dans l’association de différentes matières aux vertus complémentaires. La rayonne qui encapsule la vapeur d’eau dégagée par notre corps pour la transformer en énergie, l’acrylique dont les minuscules poches d’air conservent la chaleur, le polyester qui absorbe l’humidité et garde le tissu au sec ; enfin, le polyuréthane qui lui garantit l’élasticité. La ligne Heattech à la technologie textile dotée de propriétés thermorégulatrices est adaptée aux baisses de températures. La collection comprend bonnets, cache-cou, écharpes, gants, pantalons, collants, leggings, chaussettes mais également trois sous pull à choisir en fonction de notre activité : Classic Warm, Extra Warm et Ultra Warm

Collection Heattech d\'Uniqlo pour l\'hiver 2019
Collection Heattech d'Uniqlo pour l'hiver 2019 (UNIQLO)

Autre spécialiste des matières intelligentes thermorégulatrices, Damart et ses vêtements underwear en Thermolactyl. Cet hiver, ce champion des textiles réchauffants développe aussi ses pouvoirs au coeur du prêt-à-porter : jeans, chemises, blouses, pulls et doudounes… 

Collection Damart hiver 2019
Collection Damart hiver 2019 (DAMART)

Lutter contre les ondes électromagnétiques

La technologie sans fil a changé la manière dont nous vivons. Entre le Wi-Fi et les téléphones portables, nous sommes exposés toute la journée aux ondes électromagnétiques. S’il existe une absence de consensus scientifique sur la dangerosité des ondes, des études, réalisées par des institutions scientifiques, ont démontré les effets néfastes des ondes électromagnétiques sur la santé. L’Organisation Mondiale de la Santé a d’ailleurs classé ces ondes électromagnétiques dans la catégorie "cancérogènes possibles pour l’homme". Résultat : le consommateur recherche des tissus pouvant le protéger de ces ondes.


Il y a 125 ans, Célestin Tuffery créait une poche gousset sur ses jeans. Aujourd’hui, la montre à gousset a disparu. Julien Tuffery, son petit-fils, a adapté cette poche aux besoins technologiques de notre époque avec une nouvelle poche destinée au smartphone. Amovible, elle permet de ranger son téléphone mais surtout elle est anti-ondes, grâce à l’intégration d’une toile en fil d’argent.

Même topo chez Smuggler avec une veste dotée d'une poche en tissu anti-ondes (T.A.O) présentée au Salon du Made in France 2019. Cette veste - qui se distingue par sa doublure bleu, blanc, rouge - s'équipe d'une poche brevetée qui permet de protéger jusqu'à 90% des ondes émises par un téléphone portable. La marque de costumes sur mesure propose déjà à ses clients de choisir les matières, les doublures et les coupes de leurs costumes. Désormais, ils pourront munir leur costume d'une poche T.A.O et en choisir l'emplacement.