La mode en 3D d’Iris Van Herpen, à Calais

A 29 ans, la styliste néerlandaise a déjà marqué les esprits avec des créations futuristes proches de la sculpture. La trentaine de pièces, réalisées entre 2008 et 2012, invitent à se plonger dans son univers avant-gardiste à la beauté subtile, poétique et déroutante. Leurs formes sculpturales, enrichies de jeux de miroitements, de volumes à effets prononcés, sont à mi chemin entre couture et art.

Ingrid Baars (à gauche) et Bart Oomes, N°6 Studios (à droite)
19
Iris van Herpen, créatrice néerlandaise (Wamel, 1984), s’impose aujourd’hui avec force dans le monde de la haute couture. Dans le sillage des Martin Margiela, Hussein Chalayan et Rei Kawakubo, ses robes sculpturales et innovantes participent à la vitalité d’une mode conceptuelle qui interroge le processus créatif, l’interaction entre le vêtement et l’individu qui le porte. Bart Oomes, N°6 Studios
29
Après une formation à l’ArtEZ Institute of the Arts d’Arnhem (Pays-Bas) et un passage chez Alexander McQueen, elle installe sa démarche très personnelle de créatrice, mariant savoir-faire traditionnels et recherches technologiques novatrices. Reconnu par ses pairs et remarqué par la scène musicale internationale, son travail est salué par de nombreux prix. Ingrid Baars
39
La présentation de ses pièces haute couture, dans le cadre d’une exposition monographique, permet d’apprécier la cohérence de ses collections et la beauté des aspects intangibles du monde. Evoquer l’échelle moléculaire de la matière par l’emploi de matériaux non textiles, tenter de traduire les mouvements électro-statiques, travailler les jeux de vides et de pleins, autant d’éléments qui caractérisent la matière tout en étant invisibles à l’oeil nu. Bart Oomes, N°6 Studios
49
Iris Van Herpen construit chacune de ses collections autour d’un concept et y expérimente formes, matériaux et techniques innovantes. Elle s’inspire de travaux de spécialistes issus de champs disciplinaires variés. Elle multiplie les collaborations avec des industriels et artistes d’horizons différents pour renouveler ses approches et les performances de ses vêtements.Bart Oomes, N°6 Studios
59
De sa démarche expérimentale, Iris Van Herpen exploite la 3D. Avec des architectes et des professionnels de la conception numérique, elle aboutit à des créations surprenantes par modélisation puis impression en relief.Bart Oomes, N°6 Studios
69
Pour autant, son objectif semble de participer à l’élaboration d’une mode qui sera portée par le plus grand nombre, d’une mode qui se nourrira des aspirations des individus qui la portent. Ainsi, la créatrice a lancé une ligne de prêt-à-porter en mars 2013. Bart Oomes, N°6 Studios
79
Cette exposition traduit une volonté de présenter la mode des pays voisins du Nord de la France. Elle répond aux collections de dentelle qui constituent le coeur du musée par le travail sur les vibrations perpétuelles de la matière et l’intérêt prononcé de la créatrice pour les matériaux constitués d’une part de vide. Cette exposition a été organisée par le Groninger Museum de Groningen (Pays-Bas). A Calais, elle constitue l’une des principales actions du projet européen Crysalis Bart Oomes, N°6 Studios
89
Située dans le quartier Saint-Pierre, coeur historique de la dentelle de Calais, la Cité internationale de la dentelle et de la mode trouve son écrin dans une authentique usine de dentelle typique des années 1870. Les collections se déploient sur 2.500 m2 réparties en 5 galeries où sont évoqués les savoir-faire et les techniques, l’histoire économique et sociale, les usages mais aussi les aspects les plus contemporains de la dentelle (mode, design, arts appliqués…).Bart Oomes, N°6 Studios
99
Exposition « Iris van Herpen » du 15 juin au 13 avril 2014. Cité internationale de la dentelle et de la mode. 135, quai du Commerce. 62100 Calais. Tous les jours sauf le mardi. Entrée gratuite. www.cite-dentelle.frIoulex © Iris van Herpen