La marque Alain Manoukian va disparaître

L'entreprise, propriété du groupe franco-américain BCBG Max Azria, va licencier 175 salariés en France. 

Un magasin Manoukian, le 30 août 2013, à Paris.
Un magasin Manoukian, le 30 août 2013, à Paris. (FRANCOIS GUILLOT / AFP)

La marque de prêt-à-porter Alain Manoukian, propriété du groupe franco-américain BCBG Max Azria, va disparaître courant 2014, avec 175 suppressions d'emplois à la clef, a-t-on appris vendredi 30 août. Selon une porte-parole de la direction, l'entreprise a négocié durant l'été le dernier volet d'un plan de restructuration entamé depuis trois ans, la perte d'un "contrat important" en 2009 ayant provoqué "des difficultés financières majeures" en France.

Ce plan, qui a permis de diviser les pertes par 4,5 en trois ans et d'envisager l'équilibre en 2014, débouche sur la suppression "d'environ 175 postes" en France. Une source syndicale avait auparavant indiqué que ce plan entraînait la disparition de la marque Manoukian, qui avait été fondée en 1973 à Romans (Drôme) par le couple éponyme, d'ici à l'été 2014.