L'éclectique London Fashion Week dépoussière le vestiaire masculin

Après une première étape à Londres, du 8 au 11 janvier 2016, la Fashion Week présentant le prêt-à-porter masculin automne-hiver 2016-17 prend la direction de Milan avant de poser ses valises à Paris puis à New York. Depuis 2009, la mode masculine a vu ses ventes bondir de 22% au Royaume-Uni, dont les seules limites de ses jeunes créateurs sont sont celles de leur imagination.

JUSTIN TALLIS / AFP
113
Craig Green pap masculin automne-hiver 2016-17, à Londres (janvier 16)JUSTIN TALLIS / AFP
213
Burberry prêt-à-porter masculin automne-hiver 2016-17, à Londres (janvier 16)LEON NEAL / AFP
313
Sibling pap masculin automne-hiver 2016-17, à Londres (janvier 16)JUSTIN TALLIS / AFP
413
James Long pap masculin automne-hiver 2016-17, à Londres (janvier 16)LEON NEAL / AFP
513
Astrid Andersen pap masculin automne-hiver 2016-17, à Londres (janvier 16)PIXELFORMULA / SIPA/SIPA
613
Rory Parnell-Mooney pap masculin automne-hiver 2016-17, à Londres (janvier 16)JUSTIN TALLIS / AFP
713
KTZ pap masculin automne-hiver 2016-17, à Londres (janvier 16)ALPHAPRESS/MAXPPP
813
Oliver Spencer pap masculin automne-hiver 2016-17, à Londres (janvier 16)JUSTIN TALLIS / AFP
913
Casely-Hayford pap masculin automne-hiver 2016-17, à Londres (janvier 16)JUSTIN TALLIS / AFP
1013
Agi & Sam pap automne-hiver 2016-17, à Londres (janvier 16)JUSTIN TALLIS / AFP
1113
Moschino pap masculin automne-hiver 2016-17, à Londres (janvier 16)PIXELFORMULA / SIPA/SIPA
1213
TOPMAN Design pap masculin automne-hiver 2016-17, à Londres (janvier 16)Digital Catwalk / NurPhoto
1313
Paul Smith présente une re-création de sa première boutique ouverte en 1970, qui ne mesure que 3m par 3m. Le chaos organisé de cet espace montre comment le créateur britannique trouve son inspiration dans tout ce qui l'entoure. Paul Smith