L'actrice Emma Watson, "pionnière dans l'action en faveur de la mode éthique", entre dans le groupe de luxe Kering comme administratrice

Le groupe de François-Henri Pinault - qui détient les marques Gucci, Yves Saint Laurent, Bottega Veneta - vient de nommer l'actrice britannique Emma Watson comme administratrice

L\'actrice Emma Watson en mars 2018 à Beverly Hills
L'actrice Emma Watson en mars 2018 à Beverly Hills (PRESLEY ANN / PATRICK MCMULLAN)

Trois nouveaux administrateurs, dont l'actrice britannique Emma Watson, ont fait leur entrée au sein du groupe français de luxe Kering, à l'issue du vote des actionnaires réunis en assemblée générale le 16 juin. 

"Une pionnière dans l'action en faveur de la mode éthique"

Emma Watson, 30 ans, interprète d'Hermione Granger dans la saga Harry Potter, "est l'une des actrices les plus populaires et l'une des militantes les plus célèbres au monde", souligne le groupe de François-Henri Pinault (qui détient les marques Gucci, Yves Saint Laurent, Bottega Veneta) dans son document envoyé aux actionnaires.

Mettant en avant le "militantisme" d'Emma Watson pour promouvoir la place des femmes dans la société ou dans le monde du cinéma, Kering souligne également qu'elle est "pionnière dans l'action en faveur de la mode éthique".

La Chine représentée pour la première fois

Le groupe de luxe avait également proposé aux actionnaires l'arrivée au conseil d'administration de Tidjane Thiam, qui avait démissionné de son poste au Credit Suisse en février à la suite d'un scandale d'espionnage interne, dont il a toutefois affirmé n'avoir eu aucune connaissance. La dernière administratrice proposée était la Chinoise Jean Liu, présidente de la plateforme mobile de transports Didi Chuxing. La Chine, pays crucial pour Kering en termes de ventes, se verra ainsi représentée pour la première fois au sein du conseil d'administration du groupe, a souligné Sophie L'Hélias, administratrice référente.

François-Henri Pinault a salué "les connaissances et compétences respectives" des nouveaux administrateurs, "la multiplicité de leurs parcours et de leurs points de vue" qui "seront des apports inestimables aux réflexions du conseil d'administration"

Le groupe Kering employait plus de 38.000 salariés dans le monde entier à fin 2019. Son chiffre d'affaires s'est établi à 15,9 milliards d'euros l'an dernier, pour un résultat net de 2,3 milliards d'euros.