Cet article date de plus de huit ans.

Kate Moss est-elle le dernier top model ?

Alors que le mannequin britannique fête son 40e anniversaire, affichant une longévité exceptionnelle dans le milieu de la mode, francetv info se penche sur la destinée des "supermodels" des années 90.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 10 min.
(De G. à D.) Naomi Campbell, Kate Moss et Christy Turlington, lors d'une soirée en hommage à Gianni Versace, le 14 février 1998, au Cap (Afrique du Sud). (MULLER / KUUS / SIPA)

Happy birthday, Kate Moss ! Le mannequin britannique fête, jeudi 16 janvier, ses 40 ans. Présente dans les magazines de mode depuis plus de vingt ans, la Britannique traverse les décennies sans jamais se défaire de son statut d’icône. Qu'en est-il pour ses anciennes camarades de podium ? A l'image des espèces en voie d'extinction, Kate Moss est-elle la dernière représentante en activité du club très fermé des supermodels, ces mannequins que les années 90 ont consacrés stars ?

Kate Moss

Côté boulot : C'est à 14 ans que la benjamine des supermodels pose pour la première fois devant l’objectif d’un photographe professionnel. Mais il faut attendre quatre ans de plus pour voir la jeune Anglaise crever l'écran, en 1992, dans les bras d’un tout jeune Mark Wahlberg dans un film publicitaire pour Calvin Klein, dont elle deviendra plus tard l’égérie

Depuis, celle que l'on surnomme "la brindille" en raison de son petit gabarit (elle mesure 1,70m) est considérée comme une icône de la mode, dont la longévité force le respect.

Les deux premières couvertures de magazines de Kate Moss, en 1990. (DR)

Côté cœur : Johnny Depp et Pete Doherty comptent parmi ses amants les plus célèbres. En 2002, en couple avec le rédacteur en chef du magazine britannique Dazed & Confusedelle donne naissance à une fille, Lila Grace. Depuis 2011, elle est mariée au guitariste du groupe The Kills, Jamie Hince.

La phrase : "Je n'étais pas la plus jolie fille de la classe. Pas de seins, des jambes courtes, des dents difformes. Je ne pense pas que j’avais le potentiel d’un mannequin, c’est évident", confie-t-elle au New York Times (en anglais) en 2012.

La boulette : En 2005, le tabloïd britannique The Daily Mirror publie des photos de "la brindille" en train de sniffer de la cocaïne. Immédiatement surnommée "CoKate" par le blogueur Perez Hilton, elle perd dans la foulée de nombreux contrats, comme ceux avec Chanel, Burberry ou encore H&M. Certains la disent finie. Mais paradoxalement, ce scandale lui permet deux ans plus tard de doubler ses revenus, comme le raconte son agent au Daily Mail (en anglais), selon le principe "toute presse est bonne à prendre".

Le scandale "Cocaïne Kate" à la une des tabloïds britanniques, en 2005. (DR)

La retraite : Toujours pas ! A 40 ans, la Britannique continue d’enchaîner de juteux contrats, qui la placent au 4e rang des mannequins les mieux payées au monde en 2013, selon le classement établi par le magazine américain Forbes. Pour son anniversaire, elle pose nue dans Playboy, et a récemment fait, chose rare, la une d'un magazine de mode masculin, Esquire.

La une du magazine américain "Esquire", en septembre 2013. (DR)

Naomi Campbell

Côté boulot : Enfant précoce, Naomi Campbell a débuté sa carrière à l’âge de 5 ans, en faisant de la figuration dans un clip vidéo de Bob Marley.

Après des études de danse, elle est repérée dans la rue à Londres, et débute une carrière de mannequin professionnel. A 15 ans, elle fait la une du Elle britannique, et devient un an plus tard la petite protégée du couturier français Azzedine Alaïa.

Côté cœur : Mike Tyson, Robert De Niro, ou encore Flavio Briatore comptent parmi les nombreuses conquêtes de celle que l'on surnomme "la panthère". Jamais mariée, elle vient, à 43 ans, de se séparer du businessman russe Vladislav Doronin après cinq années de relation.

La phrase : "Je ne pense pas que je suis née belle. Je pense plutôt que je suis née moi."

La boulette : Naomi Campbell a été accusée à dix reprises d’avoir frappé assistants, employés de maison, et même policiers à l’aéroport de Londres. Condamnée par deux fois à des travaux d’intérêt général, elle est également bannie à vie de la compagnie aérienne British Airways. Elle a, en outre, fait plusieurs cures de désintoxication pour soigner son addiction à la cocaïne.

 

Naomi Campbell pose dans sa tenue pour les travaux d'intérêt général auxquels elle a été condamnée, à New York (Etats-Unis), le 19 mars 2007. (KEVIN MAZUR / WIREIMAGE / GETTY IMAGES)

La retraite : Depuis 1998, Naomi Campbell n’apparaît plus que très rarement sur les podiums, mais continue à poser pour des magazines. Récemment, elle s’est surtout distinguée comme membre du jury de l’émission de téléréalité "The Face". L'occasion pour "la panthère" de terroriser ses consœurs, tout autant que les apprentis mannequins.

Claudia Schiffer

Côté boulot : Découverte à la fin des années 90 dans une boîte de nuit allemande alors qu’elle ambitionnait de faire des études de droit pour devenir avocat comme son papa, Claudia Schiffer devient rapidement le top model en vogue dans les années 90 qui la considèrent comme la nouvelle Brigitte Bardot. Son compatriote Karl Lagerfeld, directeur artistique chez Chanel en fait son égérie. 

Côté cœur : Peter Gabriel, le prince Albert de Monaco, et le magicien David Copperfield ont été ses amants. Elle est mariée depuis 2002 au producteur britannique Matthew Vaughn, avec lequel elle a trois enfants.

La phrase : "Beaucoup de personnes disent que je suis sérieuse, mais je ne pense pas que je le sois." Juste ennuyeuse peut-être ?

(De G. à D.) Claudia Schiffer, Karl Lagerfeld, Kate Moss et Virginie Ledoyen lors du défilé prêt-à-porter Chanel automne-hiver 2009-2010, à Paris, le 10 mars 2009. (SERGE BENHAMOU / GAMMA RAPHO / GETTY IMAGES)
 

La boulette : A part poser nue et enceinte en une du Vogue allemand en 2010, Claudia Schiffer n'a jamais rien fait ou dit de sulfureux. Pas sérieuse, c'est elle qui le dit.

 

La une du "Vogue" allemand en juin 2010. (DR)

La retraite : Depuis 2003, Claudia Schiffer s’est retirée du business. Ses journées sont rythmées par ses trois enfants, qu’elle amène tous les jours à l’école, à Londres. A 43 ans, elle est toujours sous contrat avec L’Oréal, dont elle est une des ambassadrices depuis 1997. Elle a également lancé une ligne de cachemires à son nom en 2011.

Claudia Schiffer et sa fille Cosima Violet à Londres (Royaume-Uni), le 3 octobre 2013. (WENN / SIPA )

Helena Christensen

Côté boulot : Elue Miss Danemark à 18 ans, Helena Christensen a commencé sa carrière de mannequin professionnel trois ans plus tard, en 1989. Le grand public la découvre dans la vidéo du tube de Chris Isaak Wicked Game, en 1991. Un clip sexy et osé pour l’époque, où la jeune femme allume le chanteur, tous deux à moitié nus, sur une plage pendant plus de 4 minutes.

Côté cœur : Elle a entretenu une relation avec Michael Hutchence, le chanteur du groupe INXS, au début des années 90. En 1999, elle a un fils, Mingus, avec l'acteur américain Norman Reedus.

Helena Christensen et Michael Hutchence aux World Music Awards, à Monaco, le 4 mai 1994. (VILLARD / SIPA)

La phrase : A une journaliste qui lui demande si une fille normale se sentirait à l'aise dans les vêtements de sa nouvelle collection, Helena Christensen répond : "Je m'en fous. Je n'en ai aucune idée. Je ne pense à personne d'autre que moi."

La boulette : voir ci-dessus

La retraite : Si elle n’a jamais vraiment cessé le mannequinat, Helena Christensen s’est essayée à la direction artistique de magazine (Nylon) et à la photographie. Elle a également lancé sa propre ligne de vêtements et de lingerie. En 2009, elle déclare au Sunday Times (en anglais, payant): "Mon travail, c'est 40% de mannequinat, 40% de photographie, et 20% de trucs étranges et intéressants."

Christy Turlington

Côté boulot : Découverte à l'âge de 15 ans, la Californienne fait, dans la décennie qui suit, plus de 500 couvertures de magazines. Elle décide alors de passer son bac et de reprendre ses études.

Christy Turlington (G) et Kate Moss, à la première du film "Philadelphia", à New York (Etats-Unis), le 16 décembre 1993. (RON GALELLA / GETTY IMAGES)
Côté cœur : Elle est mariée depuis 2003 à l'acteur américain Edward Burns, avec lequel elle a deux enfants. Histoire de famille, la sœur de Christy a épousé le frère d’Edward.

La phrase : "Je n'ai jamais pensé que le mannequinat était 'cool'. Mais il m'a offert la liberté, la possibilité de voyager, et de gagner de l'argent."

La boulette : Elle a popularisé le piercing dans le nombril en montrant le sien lors d'un défilé à Londres en 1994. Immédiatement suivie par Naomi Campbell, comme le raconte la journaliste américaine Suzy Menkes. On connaît la suite...

La retraite : Retirée des podiums depuis 1994, Christy Turlington a tout d'une anti-Kate Moss. Elle ne fume pas, pratique assidument le yoga, court le marathon, et milite dans nombre d’associations à but humanitaire. Entre deux détox', elle signe quelques contrats, comme récemment avec Missoni. La marque italienne vient de l'embaucher pour être le visage de la campagne printemps-été 2014, comme le raconte le magazine Be

Christy Turlington s'engage avec l'association de défense des animaux Peta contre la fourrure, en 2010. (PETA)

Cindy Crawford

Côté boulot : A 17 ans, l'Américaine est finaliste du concours Look of the Year de l'agence de mannequins Elite. Elle en devient rapidement la vedette, aux côtés de Claudia Schiffer, Naomi Campbell et Linda Evangelista.

Côté cœur : Elle a eu une liaison avec l'acteur William Baldwin, et a été mariée trois ans avec Richard Gere. Elle est remariée depuis 1998 avec l'ancien mannequin Rande Gerber, avec lequel elle a deux enfants.

Cindy Crawford (G) et Richard Gere au Hard Rock Cafe, à New York, le 14 septembre 1988. (NEW YORK DAILY NEWS / GETTY IMAGES)

La phrase : "J'ai de la cellulite, je l'admets. Mais parfois, je me dis juste : 'Tant pis, je vais mettre un bikini'."

La boulette : Après avoir soutenu financièrement Barack Obama dans la course à la présidence américaine en 2008, Cindy Crawford est apparue dans un clip de campagne en faveur de son rival en 2012, Mitt Romney. Son attaché de presse a bien tenté de justifier sa présence en expliquant qu'elle avait juste voulu faire plaisir au fils de Romney dont elle est l'amie. Mais ce changement de position politique est plutôt mal passé.

La retraite : Officiellement rangée des catwalks depuis 2000, Cindy Crawford s’est lancée ensuite dans la promotion de soins anti-âge, en partenariat avec le chirurgien esthétique français Jean-Louis Sebagh, surnommé "Mr Botox". Elle a ensuite créé une collection de meubles design, tout en s'essayant au cinéma, sans grand succès. En 2011, elle a fait son retour dans le monde de la mode, avec la une de Vogue Mexique… Elle apparaît régulièrement dans des magazines de mode en Amérique du Sud, selon le site Pure People.

Cindy Crawford inaugure une nouvelle boutique Omega à Miami (Floride, Etats-Unis), le 4 décembre 2013. (GUSTAVO CABALLERO / GETTY IMAGES)
 

Linda Evangelista

Côté boulot : Repérée dans un concours de beauté à l’âge de 13 ans par un chasseur d'Elite Models, la Canadienne détient le record du nombre de couvertures du Vogue Italie. Toutes réalisées par le photographe Steven Meisel, dont elle est la muse. 

Kate Moss (G) et Linda Evangelista à une soirée organisée par le magazine "Allure", à New York, le 1er février 1994. (ROSE HARTMAN / WIREIMAGE / GETTY IMAGES)

Côté cœur : Elle a été la compagne du footballeur français Fabien Barthez à la fin des années 90.

La phrase : "On a cette devise avec Christy [Turlington]. On ne se réveille pas à moins de 10 000 dollars la journée", déclare-t-elle dans Vogue (en anglais) en 1990.

La boulette : En octobre 2006, Linda Evangelista donne naissance à un petit garçon, sans communiquer le nom du père. Cinq ans plus tard, elle assigne en justice l'homme d'affaires et milliardaire français François-Henri Pinault, et lui demande 46 000 dollars mensuels (34 000 euros) de pension alimentaire. Après des mois de procédure, un accord est finalement trouvé en mai 2005, selon L'Express.

La retraite : Pas encore, même si le top de 48 ans a fait une pause à la fin des années 90, après une fausse couche. Elle continue de faire quelques campagnes, sur lesquelles elle arbore une mine de plus en plus rajeunie… 

La campagne Patric Love printemps-été 2014 avec Linda Evangelista. (DR)

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Mode

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.