"Je ne fais plus de la fashion, je fais de la 'flashion'" : Olivier Lapidus prend la tête de la direction artistique de la maison Lanvin

Olivier Lapidus, nouveau directeur artistique de Lanvin, compte s'appuyer sur les nouvelles technologies pour relancer la maison de couture parisienne.

Olivier Lapidus, en juin 2017 à Paris.
Olivier Lapidus, en juin 2017 à Paris. (CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP)

C'est déjà l'heure de la rentrée pour Olivier Lapidus. Le nouveau directeur artistique de Lanvin a pris ses fonctions, mardi 11 juillet. Il succède à Bouchra Jarrar, priée de quitter la maison de couture, 15 mois seulement après son arrivée. Olivier Lapidus, fils du couturier Ted Lapidus, s'est fixé comme défi de relancer la plus ancienne maison de Paris, en grande difficulté financière avec des ventes qui ont chuté de 23% en un an.

Olivier Lapidus, 59 ans, n'est pas arrivé les mains vides chez Lanvin. Depuis plusieurs jours, il travaillait déjà pour la maison, chez lui, tout seul. Il a présenté mardi ses dessins à sa nouvelle équipe. "Ce sont les premiers dessins pour la collection Lanvin, raconte le nouveau directeur artistique, J'en rêve depuis quelques nuits. Je viens de montrer des pistes. Je cherche des manches et des broderies extraordinaires, pas forcément pour les reproduire mais pour trouver des idées de bijoux ou de finissions de sacs. Je me fais une joie, quasi gourmande, d'aller visiter les archives."

Précurseur de la mode high-tech

Olivier Lapidus n'est pourtant pas ce qu'on pourrait appeler "un rat de bibliothèque". C'est un pionnier de la mode high-tech, qui vient de créer sa maison de couture exclusivement sur le web. Cette maison de couture digitale offre à ses clients, chaque saison, et tout au long de l'année, un défilé sous forme d'un web-film. Avec l'arrivée de ce directeur en phase avec son temps, l'équipe Lanvin a compris qu'elle avait changé d'époque. "Je leur ai proposé de travailler avec des 3D qui tournent pour présenter les sacs aux fabricants", s'enthousiame Olivier Lapidus.

Celui qui a été pendant 11 ans directeur artistique de la maison Lapidus, est en fait un précurseur de la mode high-tech "On ne fait pas forcément un dessin à plat, avec ces nouveaux outils extraordinaires et les réseaux sociaux. Ce qui change le plus sur le net, c'est l'instantanéité. Après dix secondes, on zappe. Je ne fais plus de la 'fashion', je fais de la 'flashion', avec le flash, c'est à dire que c'est très rapide. Je me demande si dans le futur, on ne fera pas douze collections par an, même dans le luxe." La maison de couture parisienne va ainsi commencer par revoir son site Internet. 

Premier défilé au mois de septembre

Olivier Lapidus a de nombreux chantiers à mener dans les prochaines semaines. Les défilés vont se dérouler du 27 septembre au 3 octobre, pour présenter la collection de prêt-à-porter féminin de l'été 2018. "Pour ce qui est du timing, on n'est plus dans l'infanterie, on est dans le commando, dit le nouveau directeur artistique. Une partie de l'industrie est fermée au mois d'août, il faut donc trouver le moyen de sortir une collection."

Le nouveau directeur artistique passera son été, à travailler, chez Lanvin. "On est tous sous adrénaline, mais c'est très bien parce que le manque de sommeil sert aussi à créer." Au mois de septembre, Olivier Lapidus devra être prêt, afin de prouver aux salariés de Lanvin et à la profession qu'il peut passer du business des licences au luxe à la française.

Rencontre avec Olivier Lapidus, nouveau directeur artistique de Lanvin - le reportage de Sophie Auvigne.
--'--
--'--