Une toile de tente à l'origine de la collection Homme Plissé d'Issey Miyake à la Fashion Week

Cette saison encore, Covid-19 oblige, le format digital a été adopté par Issey Miyake. Coutumière des défilés poétiques et joyeux, la maison japonaise a également opté pour une présentation physique à Paris mais sous la forme inattendue d'une exposition consacrée à l'explication et aux coulisses de la collection automne-hiver 2022-23. Insolite et instructif.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 3 min.
L'Homme Plissé d'Issey Miyake automne-hiver 2022-23 à la Paris Fashion Week, le 20 janvier 2022 (Courtesy of Issey Miyake)

Depuis janvier 2018 pendant la Paris Fashion Week, le couturier japonais privilégie sa ligne Homme Plissé, plus adaptée au style de vie d'aujourd'hui, que sa ligne principale Issey Miyake Men. L'Homme Plissé plaît aux jeunes hommes branchés qui affectionnent ce vestiaire facile au quotidien avec son emblématique technique de plis et sa matière infroissable et légère à séchage rapide. 

Et surprise cette saison, la maison Issey Miyake a opté pour une exposition qui dévoile les secrets de sa collection automne-hiver 2022-23.

La tente de camping, source d'inspiration

Intitulée A Work of Arc, cette collection automne-hiver 2022-23 - colorée et déclinée dans un large choix de formes - a été l'objet d'une exposition à l'Atelier Richelieu à Paris le 20 et 21 janvier 2022. Elle s'inspire de la conception d'une tente de camping, de sa structure et de sa composition pour l'adapter à la fabrication de vêtements. "Repenser les plis comme comme si l'on dessinait des arcs sur un tissu plissé permet une exploration nouvelle des formes tridimensionnelles" indique la maison qui a travaillé "la manière de plier, de coudre et de plisser une pièce de tissu".

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Corinne Jeammet (@corinnenever)

L'exposition débute dans une grande salle scindée en deux, dont la première partie est composée d'un mur d'images de tentes de camping pour montrer les différentes expérimentations faites sur cet objet par les créatifs. 

La seconde se concentre sur la palette des essais de couleurs "très vibrantes et assez variées" et sur trois petits mannequins portant des vêtements. Ce sont les résultats des tests effectués sur des prototypes (avec ou sans pressions,  les systèmes d'attaches...) avec des volumes et des structures innovantes.

"Chaque pièce est une fois et demie plus large que la pièce finale après plissage" 

Dans la salle suivante, une très intéressante vidéo explique ce savant procédé de plissé. Au dessus de nos têtes des vêtements en polyester sont suspendus afin de montrer la taille du vêtement avant et après le plissage.

"Chaque pièce est une fois et demie plus large que la pièce finale après plissage. Chaque pièce est mise entre deux feuilles de papier puis passée à la main dans la machine par un ingénieur textile qui guide le top jusqu'il devienne plissé" explique l'attaché de presse de la maison. 

L'Homme Plissé d'Issey Miyake automne-hiver 2022-23 à la Paris Fashion Week, le 20 janvier 2022 (OLIVIER BACO)

Un peu plus loin dans la même salle on découvre la vidéo fimée sous différents angles et à différentes distances afin de révéler la singularité de chaque vêtement. Une approche très esthétique des créations. 

La dernière salle présente l'ensemble de l
a collection déclinée en plusieurs séries. La série lanterne, la seule avec des imprimés, est inspirée par la lumière d'une lanterne qui brille à travers une tente par un jeu d'ombres et de lumières. La série Flip Coat, elle, comprend une pièce dont l'ourlet peut être replié jusqu'aux épaules et fixé par des sangles transformant le manteau en une veste toute en volumes. Enfin, la série Arc s'inspire de la forme d'une tente et des arceaux courbes qui la soutiennent. Ces plis sont reproduits sur une veste. 

L'Homme Plissé d'Issey Miyake automne-hiver 2022-23 à la Paris Fashion Week, le 20 janvier 2022 (Courtesy of Issey Miyake)

Le Plissé Miyake à l'origine destiné aux danseurs

La ligne Homme Plissé fut longtemps uniquement disponible au Japon. Une boutique a ouvert en 2019 à Tokyo (un grand flagship en complément de la petite boutique japonaise existante). En France, elle est vendue dans la boutique de la rue Royale.

L'Homme Plissé d'Issey Miyake automne-hiver 2022-23 à la Paris Fashion Week, le 20 janvier 2022 (Courtesy of Issey Miyake)

Au départ, la version féminine du Plissé était destinée aux danseurs et fut produite pour le ballet "The loss of small detail" en 1991 avant le lancement de la ligne en 1993. La ligne homme reprend le principe de l’iconique plissé féminin, tout en l’adaptant pour créer un vêtement qui convient aux hommes. Cette ligne masculine a été lancée au Japon en 2013 et en France l'année suivante.

L'Homme Plissé d'Issey Miyake automne-hiver 2022-23 à la Paris Fashion Week, le 20 janvier 2022 (OLIVIER BACO)

Ce vestiaire, moderne, urbain et sportif, est né de l’envie de créer des vêtements légers qui permettent une liberté de mouvement. Les vêtements sont développés à partir des recherches du designer Issey Miyake sur le plissage, qu'il a commencé en 1988. Son concept s’appuie sur trois idées : le mouvement grâce au plissé qui apporte de l'élasticité au vêtement ; le confort avec le développement d’une matière conceptuelle et technique et la modernité qui apporte une vision contemporaine du vêtement.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Fashion Week

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.