Cet article date de plus d'un an.

Exposition, livres, conférences et enchères à découvrir en marge de la Paris Fashion Week

En dehors du calendrier de la Fashion Week féminine où défilent 93 créateurs, les événements et en particulier les expositions se font plus rares. Mais même en temps de pandémie, la mode bouillonne de propositions.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 6 min.
Extrait de la BD La Mode déshabillée (Casterman) de Frédéric Godart et Zoé Thouron (à gauche). Exposition "Mouvements" du créateur Mossi (à droite).  (Julien Benhamou pour Mossi (à droite))

Habituellement pas de semaine de la mode sans une flopée d'expositions à découvrir. Pourtant en mars pour cause de fermeture des musées, elles sont peu nombreuses, exception faite du créateur français Mossi qui propose la sienne à ciel ouvert.

Des livres et des conférences vous permettront de découvrir encore plus l'univers de la mode, tout comme les ventes aux enchères (le plus souvent en ligne) qui sont nombreuses - des bijoux d'artistes à Chanel Vintage, en passant par Chantal Thomass. 

Le créateur Mossi s'offre une galerie d'art à ciel ouvert 

Le jeune créateur français Mossi, qui défile le 8 mars dans le calendrier de la semaine de la mode présentant l'automne-hiver 2021-22, propose également jusqu'au 15 mars, l’exposition Mouvements réalisée en collaboration avec sept artistes. Pour l'occasion, le lauréat du prix Pierre Bergé 2020 habille de photographies, illustrées de citations, les murs de lieux culturels souvent inhabités : les grilles du Square Léon à la Goutte d’Or (18e) et les bâtiments du quartier des Hautes Noues à Villiers-sur-Marne (94).

Pour cette création polyphonique, les danseurs Léonore Baulac (Opéra de Paris) et Abdoulaye Barry (hip-hop) ont interprété physiquement les calligraphies de l’artiste
irakien Hassan Massoudy (réalisées quelques mois plus tôt dans le cadre de la collection Mossi printemps-été 2021) ponctués par les poètes Ilham et Bala. Chaque geste ou pas de danse impulsé par les vêtements a été figé par le photographe Julien Benhamou, accompagné de la styliste Joana Dacheville. Cette exposition s’inscrit dans la dynamique inclusive de Mossi : rendre accessible la mode, l’art aux habitants de son quartier mais aussi à tous les passants. 

Exposition Mouvements réalisé par le créateur Mossi jusqu'au 15 mars, en Ile de France (Julien Benhamou)

La mode se déshabille dans une BD et dévoile l'envers du décor avec la mannequin Eve Salvail

Et pour les passionné(e)s, La Mode déshabillée (Casterman), une enquête du sociologue Frédéric Godart (également auteur de Sociologie de la mode) accompagné de Zoé Thouron au dessin. Les auteurs invitent à plonger dans les rouages de cette industrie créative pour en décrypter toutes les coutures. De Rose Bertin, la modiste attitrée de Marie-Antoinette, à Karl Lagerfeld, en passant par l’inventeur du dandysme George Bryan, c’est l’histoire de cet univers mais aussi ses paradoxes, ses défis éthiques et écologiques pour une production et une représentation plus vertueuse, qui sont passés à la loupe. Sous forme de BD, ce livre très drôle offre un angle riche et singulier pour aborder un sujet qui conjugue histoire, sociologie et philosophie.

La Mode déshabillée (Casterman), une enquête du sociologue Frédéric Godart accompagné de Zoé Thouron au dessin (Casterman)

Avec le livre Sois toi et t'es belle de Ève Salvail (Editions de l'Homme), découvrez les confidences, à l’ombre des podiums, d’une reine de beauté. Devenue mannequin sur la scène internationale à 19 ans, Ève Salvail a été égérie et muse de Jean Paul Gaultier, se distinguant grâce à son tatouage de dragon et son crâne rasé. Elle a défilé pour de prestigieux créateurs de mode, fait les couvertures de magazines et est apparue au cinéma dans Le 5e Élément de Luc Besson (1997), Celebrity (1998), Hostage (1999) et Zoolander (2001). Aux antipodes des autres mannequins - nouveau style, look androgyne -, elle incarnait l'opposition, la rébellion, l'antithèse du "sois belle et tais-toi". Elle raconte ici son parcours professionnel et personnel, son histoire familiale, sa célébrité, son combat contre la dépendance, son homosexualité et la maltraitance psychologique... Parsemé d'illustrations de l'ancienne top-modèle, cette biographie prouve que la beauté n'est pas unique ou universelle. 

La couverture du livre Sois toi et t'es belle de Ève Salvail (Editions de l'Homme)

Des conférences 

En attendant la réouverture de ses expositions - la dernière Jean Vendome. Artiste Joaillier est actuellement disponible en ligne - l'Ecole des Arts Joailliers propose des conférences en ligne sur inscription. La première, Danse et Joyaux, deux arts qui partagent une recherche de raffinement et d’excellence, est prévue les 10 et 11 mars. L'École propose de parcourir une histoire parallèle de ces deux univers poétiques, dans le monde occidental, et de découvrir les inspirations croisées qu’ils ont partagées du XVIIe siècle à nos jours.

Clip Danseuse espagnole, 1941. Collection Van Cleef & Arpels (Patrick Gries © Van Cleef & Arpels SA)

Marie Aude Poulain et Arielle Very Levy ont ouvert un nouveau lieu parisien consacré à la mode durable. Cet espace combine l’esprit d’une agence de production, d’accompagnement de créateurs, d’une résidence artistique et d’un pop-up store. La Cour accueille les médias, les influenceurs, les acheteurs, les créateurs, les photographes, les artistes, les prescripteurs... C’est un lieu où l’on crée et développe des projets de A à Z, autour de la mode et de l’art de vivre, avec une dimension artistique. Un premier volet de rencontres "VeryGoodTuesdays#1" autour des piliers de l'éco-responsabilité et de l'éco-design sera consacré aux filières lin et laine en France. Rendez-vous le 9 mars sur l'Instagram @Lacourparis

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par La Cour paris (@lacourparis)

Bijoux d'artistes, Chanel Vintage, Chantal Thomass, sous le marteau des ventes aux enchères

Les ventes aux enchères se multiplient depuis le début de l'année 2021. Elles permettent de plonger dans le patrimoine d'une maison. Voici trois dates à noter d'ores et déjà sur vos tablettes. 

A noter que pour célébrer la journée de la femme, le 8 mars, l’équipe luxe, 100% féminine de la maison de ventes Artcurial, organise une journée d’expertise. En prenant un rdv (01.42.99.20.39)  chacun pourra faire expertiser ses bijoux, montres, accessoires de mode, sacs... sur place ou par zoom.

Bijoux d'artistes et de créateurs (Piasa, 18 au 29 mars) offre un ensemble de créations considérées comme de véritables œuvres d’art miniatures et portatives. Si la plupart des créateurs représentés dans cette vente - Arman, Pol Bury, César, Niki de Saint Phalle, François Morellet, Philippe Starck, Jean-Michel Othoniel… - n’exercent pas une activité principale de joaillier, ils ont su cependant appliquer leur pratique habituelle de plasticiens, sculpteurs, designers… à cet univers.

César, César BALDACCINI dit : pouce Pendentif en or jaune 18k (750‰). Estimation : 2 000 / 4 000 € (Studio Sebert)

Chanel Vintage (Artcurial, 2 au 8 avril) offrira une sélection d'articles vintage et contemporains, on retrouva des classiques comme des petites vestes en tweed, des sacs Timeless ou 2.55 et des bijoux fantaisie. Mais ce sera l’occasion de découvrir des pièces plus atypiques avec des objets lifestyle ultra-luxe ou des éditions limitées comme des boules de pétanque siglées, un boomerang.

Sac Chanel proposé lors de la vente Chanel Vintage chez Artcurial, 2 au 8 avril 2021  (Chanel)

Enfin à noter Madame Chantal Thomass 40 ans de mode (Maison Millon à Drouot, 19 avril au 8 mai). Cette vente révélera 274 pièces uniques de défilés, de collections de prêt-à-porter et d’accessoires, de la genèse des premiers traits à la quintessence du style si singulier de la créatrice. Elle ouvre ici les portes d’un fabuleux atelier ; celui d’une artiste multi-facette qui manie avec impertinence la facétie vestimentaire. Préparée sous la direction de Chantal Thomass avec la complicité de Didier Ludot - expert de la haute couture et du prêt-à-porter de luxe du XXe siècle - cette rétrospective est une première du genre sous le marteau.

Couverture du catalogue de la vente Chantal Thomass "40 ans de mode" à l'hôtel Drouot le 6 mai 2021 (Jean Daniel Lorieux)

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Fashion Week

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.