Fashion week : Issey Miyake invite à une balade poétique en Islande

Les souvenirs des paysages d'Islande - vus à travers le prisme de l'équipe de création - constituent les sources d'inspirations de cette collection. Le défilé débute par la performance de danseuses puis se poursuit avec la présentation d'une garde-robe toujours en mouvement grâce à ses tissus plissés sur lesquels s'invitent des imprimés évoquant ces paysages islandais. Poétique.

Corinne Jeammet
15
Les formes en 3 dimensions, obtenues grâce au Steam Strech, sont, cette saison, aplaties lors de l'impression apportant douceur et légèreté au vêtement. La couleur de base du tissu apparait dans l'ombre des plis, créant un effet visuel. Le Steam Strech est une technique qui utilise la chaleur de la vapeur pour rétracter un fil aux propriétés élastiques et permet ainsi de créer un plissé sur une pièce de tissu. Corinne Jeammet
25
Sur les robes des imprimés inspirés de larges failles traversant un paysage rude, de roches volcaniques recouvertes de mousse qui scintillent sous les rayons du soleil. Au loin des glaciers cristallins. Bertrand GUAY / AFP
35
Les vêtements sont en mouvement, comme flottant autour du corps, rebondissant même parfois au gré de la marche. Les images des paysages apparaissent entre les plis irréguliers tels des souvenirs qui s'estompent au fil du temps. Corinne Jeammet
45
Une série de vêtements quadrillés colorés dont la couleur marron est obtenue grâce à un pigment naturel extrait de la terre. Cette technique traditionnelle appelée Dorozome est originaire d'Amami Oshima, une île tropicale du sud du JaponBertrand GUAY / AFP
55
Comme habituellement pour le final, les mannequins arrivent en groupe, ce qui donne une impression chaleureuse, contrairement au final où les mannequins arrivent en ligne. C'est alors une explosion de couleurs.  Bertrand GUAY / AFP