Fashion week : Bouchra Jarrar prend ses marques avec chic chez Lanvin

La deuxième collection de la créatrice Bouchra Jarrar pour cette maison fondée en 1889 par Jeanne Lanvin a, comme la saison précédente, défilé sous les ors des salons de l'hötel de ville. C'est une ode délicate, un hommage à la féminité et au romantisme. Cette collection à l'élégance légère et poétique offre une parenthèse inspirée sans fausse note.

Swan Gallet/WWD/Shutter/SIPA
15
"Dans ma collection automne-hiver 2017, se croisent la danse, la couture, la dentelle, évocations de la féminité : tendresse et force, légèreté et structure. C’est un enlacement d’émotions, de poésie, d’audace et de liberté" explique Bouchra Jarrar.bertrand GUAY / AFP
25
Entre flou léger et tailleur souple, la collection se décline en silhouettes délicates, du jour au soir, dévoilant des robes souples et légères en mousseline illusion, des robes victoriennes en dentelle associée à de la Georgette de soie et du crêpe de Chine, jusqu’aux robes fluides en satin miroir et aux tailleurs pantalons souples ou structurés.Swan Gallet/WWD/Shutter/SIPA
35
La palette s’exprime dans des variations de rose tendre, pâle et poudré, de nuit et de blanc. L’imprimé dessin paysage apporte des blancs illusion et du vert aqua. Les bijoux et ceintures oiseaux de paradis, colibris et phénix sont ornés de lumière et de plumes et côtoient de petits sacs en velours, python, alligator ou lézard.Swan Gallet/WWD/Shutter/SIPA
45
Avant de fonder sa maison de couture en janvier 2010, Bouchra Jarrar a été directrice du studio Balenciaga, auprès de Nicolas Ghesquière puis a rejoint la maison Lacroix. Née à Cannes dans une famille d'origine marocaine, elle est diplômée de l'école Duperré à Paris
55
Nommée en mars 2016 chez Lanvin, elle a succédé à l'Israélo-Américain Alber Elbaz, resté 14 ans à la direction artistique. 
 Bertrand GUAY / AFP