Environnement : bientôt un “éco-score” pour les vêtements ?

Publié Mis à jour
Environnement : bientôt un “éco-score” pour les vêtements ?
FRANCE 3
Article rédigé par
L. Legendre-Trousset, M. Dana, S. Feydel, F. Bouquillat, M. Barrois, M. Birden, D. Chevalier - France 3
France Télévisions

Pour consommer les aliments, on peut se fier au nutriscore. Ces lettres de A à E permettent d'indiquer la valeur nutritionnelle d'un produit. Le gouvernement réfléchit à appliquer ce système aux vêtements. Ils pourraient ainsi être notés de 1 à 10.

Au moment de craquer pour un vêtement, un nouveau barème basé sur le modèle du nutri-score pourrait peser dans le choix des consommateurs, d’ici quelques années. Pour le moment, une dizaine de méthodes est à l’étude, afin d’informer sur l’impact environnemental d’un jean, d’un t-shirt ou d’une paire de chaussures. Cela fait des années que certains industriels y travaillent. "Cet affichage environnemental doit être simple pour le consommateur, intuitif", explique Éric Boël, en charge de la commission Développement durable au sein de l’Union des industries textiles (UIT).

Des critères à déterminer

Quels seraient les critères ? Tout reste encore à définir : l’utilisation en eau, les énergies fossiles, la toxicité ou les effets sur la biodiversité. 96 % des vêtements que les Français achètent actuellement viennent de l’étranger, dont une grande majorité d’Asie. Cette future notation séduit plutôt les consommateurs. Aujourd’hui, la fabrication d’un simple t-shirt en coton peut représenter 5 kg d’émission de CO2, et 2 500 litres d’eau. Pour les associations de défense de l’environnement, c’est le mode de consommation qu’il faut aussi revoir.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.