Cet article date de plus de sept ans.

"Drawing Paris” : l'illustrateur Leo Greenfield croque la fashion week

Tuck Shop présente une exposition de son compatriote australien l’artiste Leo Greenfield, soit une vingtaine de ses dessins effectués pendant la fashion week, lors de son dernier séjour à Paris. Sur le papier, l'illustrateur propose des portraits sociaux intimes de personnes, de lieux et de leurs communautés
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Leo Greenfield croque la fashion week à Paris en 2013
 (Leo Greenfield)
Ses travaux se concentrent sur des illustrations représentant la mémoire de l’espace de la vie urbaine et de la culture, en constante évolution.
Le styliste Alber Elbaz assiste à une performance de l'actrice Tilda Swinton
 (Leo Greenfield)
A ses illustrations de scènes de la fashion week parisienne s’ajoutent des illustrations d’habitués du Tuck Shop, telles que les icones de mode, Diane Pernet, le styliste Haider Ackermann et Alber Elbaz, le styliste de Lanvin, ainsi que des dessins de l’exposition parisienne consacrée à Azzedine Alaia.
Le créateur Haider Ackermann croqué par Leo Greenfield au Palais de Chaillot
 (Leo Greenfield)
Ce style de dessin s’est développé dans les rues de Melbourne, ce qui l’a positionné au premier rang de la fashion week australienne et en France, afin de rendre compte de la fashion week parisienne.
La critique de mode et journaliste Diane Pernet croquée par Leo Greenfield
 (Leo Greenfield)
Contributeur au Vogue Australie, il a exposé son travail, à la fois en Australie et au Japon. De par sa fascination pour la mode, il s’est vu récemment déménager à Paris où il est actuellement artiste en résidence à l'atelier de conception, Martin Grant.
Leo Greenfield croque Venus en fourrure, rue Saint Maur à Paris en 2013
 (Leo Greenfield)
Exposition « Drawing Paris » de Leo Greenfield jusqu’au 24 janvier 2014. Restaurant Tuck Shop. 13, rue Lucien Sampaix. 75010 Paris.
Le site de Leo Greenfield
Leo Greenfield croque la fashion à Paris en 2013
 (Leo Greenfield)
Leo Greenfield croque les propriétaires du Tuck Shop en 2013
 (Leo Greenfield)

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Mode

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.