#marquepage du 8 septembre 2021 : échos des livres glanés par Anne-Marie Revol

Découvrez en trois minutes, trois idées de livres, à dévorer… tout en vous amusant ! 

Article rédigé par
Anne-Marie Revol - franceinfo Culture
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Marque Page, la chronique d'échos littéraires d'Anne-Marie Revol (FRANCE TELEVISIONS)

Un nouveau numéro de Marque-Page : l’auteur qui se dissimule cette semaine derrière ses quatre photos a grandi dans un bidonville français. Marie-Adélaïde Dumont, libraire au Mans, nous recommande un premier roman très réussi : Mon mari. Paru aux éditions de l’iconoclaste, il est signé de Maud Ventura. Quant aux Instagrammeurs, ils ont été embarqués comme un seul homme par Marie Vingtras et son Blizzard (L’Olivier).

marque page 63

Un p’tit quiz pour bien commencer la rentrée !

Le romancier qui nous a adressé cette semaine ses quatre photos est un écrivain français né à Lyon en 1957. Chercheur au CNRS, il s’est aussi frotté à la politique : premier ministre d’origine arabe de la Ve République, il a été chargé de promouvoir « l’égalité des chances » dans le gouvernement de Dominique de Villepin, entre 2005 et 2007.  Enfant, il passe les dix premières années de sa vie dans le Chaâba, un bidonville de Villeurbanne. De ce passé il tirera un roman très remarqué qui fera l’objet d’une touchante adaptation au cinéma. On y apprendra notamment, qu’à six ans, il rêvait d’être au choix, professeur, comédien ou président révolutionnaire comme… Nasser ! Son dernier opus, édité chez Julliard, raconte l’histoire de deux frères, Azouz et Samy, de retour dans une Algérie en pleine révolution démocratique. Ça y est ? Vous avez trouvé ?

La libraire a craqué pour son mari !

Marie-Adélaïde Dumont, libraire chez Doucet au Mans, nous recommande chaleureusement un ouvrage paru aux éditions de L’Iconoclaste, intitulé : Mon Mari. Il est signé de la jeune Maud Ventura, une grande spécialiste des relations sentimentales de tous poils ! Cet ouvrage "pétillant, ébouriffant" est une plongée dans la vie amoureuse d’un couple de quadragénaires bien sous tous rapports. "Elle" est amoureuse de son époux comme au premier jour. Mais, "elle" a la sombre intuition qu’"il" s’éloigne et se détache. Ce qui la ronge, l’obsède et la fragilise. "Vous allez voir comment avec délice, parfois horreur, cette femme nous entraîne dans sa folie !" Un livre dérangeant, déroutant, captivant. "De l’amour à la folie, est ce qu’il y aurait une distance ?"

Les Instagrammeurs affectionnent le "Blizzard"...

Dans le grand nord de l’Alaska, une mère à la mauvaise idée de s’aventurer dehors tandis qu’une effroyable tempête se prépare. Pour refaire un lacet, elle lâche la main du "petit" et celui-ci disparaît. "Une quête angoissante (…) qui sera le point de départ d'une introspection pour chacun des personnages principaux", explique @florossignol_. Un ouvrage noir, glacé, prégnant qui dévoile la face sombre des hommes. Côté forme, Marie Vingtras qui publie ici son premier roman aux éditions de L'Olivier fait preuve "d’une remarquable maîtrise dans sa construction narrative", selon @ carojben. Ce qui évidemment ne gâche rien. Bien au contraire !

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Culture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.