Cet article date de plus d'un an.

Vols au musée de l'impression sur étoffes de Mulhouse : le livre-enquête de Pierre Freyburger

L'ancien élu de Mulhouse publie le 25 janvier son enquête sur cette affaire retentissante. 

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Pierre Freyburger devant le musée de l'impression sur étoffe de Mulhouse (France 3 Alsace S. Mallauran / H. Strobel /)

C'est un livre attendu à Mulhouse et au-delà. Pierre Freyburger, ancien élu de Mulhouse, publie ce 25 janvier "Musée de l'impression sur étoffes de Mulhouse, autopsie d'un pillage" (Ed. Médiapop). Il en enquêté pendant un an sur ce qu'il appelle "le plus grand pillage de musée en France", soit la disparition ces dernières années de très nombreuses collections, ainsi des vases Gallé et 400 foulards Hermès.

Une enquête judiciaire est en cours. Jean-François Keller, l'ancien délégué à la conservation du musée, est mis en examen dans cette affaire pour vol aggravé. Il a reconnu une partie des vols. 

Un livre sur l'affaire du pillage du musée de l'impression sur étoffe de Mulhouse
Pierre Freyburger a voulu tiré le fil de cette affaire mystérieuse. "J'ai cherché à comprendre ce qu'il s'est passé pendant des décennies dans ce musée, où plus de la moitié des collections a disparu". A noter que la musée possède la plus grande collection au monde, plus de 50 000 objets et 6 millions d'échantillons textiles.

Son enquête débute en 2018, lorsque l'ancien homme politique souhaite léguer au musée de l'impression sur étoffe des archives de son grand-père, qui était dessinateur textile. Il découvre alors le scandale et interroge de nombreux collaborateurs du musée. 

Digne d'une enquête d'Agatha Christie

Au niveau judiciaire, l'affaire débute en avril 2018 lorsque la maison de vente aux enchères Sotheby's appelle le musée pour signaler des soupçons autour d'une vente de vases Gallé, qui valent entre 100 000 et 200 000 euros chacun. Le directeur, Eric Bellargent, constate qu'il manque des vases dans la collection du musée. Une plainte est déposée. Eric Bellargent meurt accidentellement en tombant d'une échelle alors qu'il changeait une ampoule, quelques jours seulement après le début de l'enquête... 

Deux hommes clés

Eric Bellargent et Jean-François Keller, mis en examen pour vol aggravé, sont pour l'auteur du livre les deux personnages clés de son enquête. "Le premier est entré comme gardien de musée et a fini directeur...Le second, adjoint à la conservation, n'a jamais été nommé conservateur. Et pourtant il est retenu par les éditions Taschen pour rédiger l'ouvrage de référence du musée. C'est ce rapprochement de deux personnes hors normes que je retiens aujourd'hui et qui font, malheureusement, l'histoire du musée que l'on connaît aujourd'hui".

Ce livre est également l'occasion pour l'auteur d'interpeller les pouvoirs publics et les institutions sur leur responsabilité dans ce scandale. Pierre Freyburger n'exclut pas d'écrire un deuxième tome, s'il arrive à tirer un peu plus le fil de cette histoire digne d'un roman policier.

Couverture du livre "Musée de l'impression sur étoffes de Mulhouse, autopsie d'un pillage" de Pierre Freyburger, sorti le 25 janvier 2020 (Mediapop Editions)

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.