Vidéo Gaël Faye et l’importance de s’ennuyer enfant

Publié
Le livre de Gaël Faye ‘L’ennui des après-midi sans fin’ a récemment été réédité dans une nouvelle version avec des illustrations du dessinateur Hippolyte. À cette occasion, il s’exprime au micro de Brut. sur l’importance de l’ennui enfantin.
Brut.
Article rédigé par

Le livre de Gaël Faye ‘L’ennui des après-midi sans fin’ a récemment été réédité dans une nouvelle version avec des illustrations du dessinateur Hippolyte. À cette occasion, il s’exprime au micro de Brut. sur l’importance de l’ennui enfantin. 

Moi, je rêvais, quand j'étais enfant, d'avoir l'Atari et la Game Boy, comme plein de copains. Et c'est pour ça que je dis que j'ai eu de la chance de m'ennuyer parce que je n'ai pas eu ça. Et si j'avais eu ça, je serais passé, je pense, à côté d'un certain nombre d'émotions, de ressentis, qui m'aident encore aujourd'hui.” Gaël Faye, dans la réédition de son livre ‘L’ennui des après-midi sans fin’, fait l’éloge de l’ennui en tant qu’enfant.

“C'est une aventure en soi, l'ennui joyeux et créatif de l'enfance”

L’auteur part d’un constat simple: “Il y a, aujourd'hui, un terrible braquage de notre temps de vie. Mais ça, on ne s'en rend pas compte. Enfin, on s'en rend compte à certains moments de nos vies. On se dit : ‘Mais je viens de passer 4 heures à regarder des vidéos qui ne s'impriment même pas dans mon esprit.’” Il ajoute: “Il existe des ennuis mortifères. Moi, j'ai vécu des ennuis mortifères, j'ai travaillé dans des bureaux où je m'ennuyais terriblement, mais c'était un temps qui m'était imposé et c'était un ennui qui m'était imposé. Ce n'était pas un ennui dans lequel je me sentais libre.

Pourtant, selon lui, l’ennui est très important pour apprendre à être avec soi-même. “Je pense qu'on est dans une époque où le temps doit être productif, le temps de l'adulte. Mais malheureusement, on a aussi inculqué ça aux enfants. C'est-à-dire que tout ce que l'on a, le temps que l'on a, il faut en faire quelque chose de concret, qui puisse nous aider, d'utilitaire. Alors que l'ennui, c'est un temps qui nous appartient. Et c'est surtout un temps dont on n'attend rien et où peut se produire, où peut se passer des aventures, des surprises, mais que l'on n’attend pas. Donc, c'est une aventure en soi, cet ennui dont je parle, l'ennui joyeux et créatif de l'enfance.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.