Cet article date de plus de huit ans.

Vidéo Gabriel García Márquez, mort d'un monument de la littérature

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
MARIE-CHARLOTTE DULUC - FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

L'auteur colombien, prix Nobel de littérature, est mort jeudi à 87 ans.

Il était l'écrivain qui "a brisé le mur entre la réalité et la fantaisie, ouvrant la voie à toute une génération d'écrivains sud-américains", selon l'auteur brésilien Paulo Coelho. Le prix Nobel colombien de littérature Gabriel García Márquez est mort, jeudi 17 avril, à son domicile de Mexico (Mexique), quelques jours après avoir été hospitalisé pour une pneumonie.

"Mille ans de solitude et de tristesse pour la mort du plus grand Colombien de tous les temps", a annoncé le président colombien Juan Manuel Santos sur son compte Twitter, en référence à son chef d'œuvre Cent ans de solitude

Trois jours de deuil national

Quelques heures plus tard, lors d'une allocution solennelle à la télévision, le président a décrété trois jours de deuil national. "La Colombie entière est en deuil, puisqu'est parti le compatriote le plus admiré et le plus aimé de tous les temps", a commenté Santos. "Il a été, et je n'exagère pas, le Colombien qui, dans toute l'histoire de notre pays, a porté le plus loin et le plus haut le nom de notre patrie", a-t-il poursuivi.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.