"Victor Kessler n’a pas tout dit" : après avoir longtemps écrit pour elle seule, l'institutrice Cathy Bonidan publie son troisième roman

"Victor Kessler n’a pas tout dit", le nouveau livre de la romancière morbihannaise, sort le 11 juin aux éditions de La Martinière.

La romancière Cathy Bonidan sort ces jours-ci son troisième roman \"Victor Kessler n\'a pas tout dit\"\'
La romancière Cathy Bonidan sort ces jours-ci son troisième roman "Victor Kessler n'a pas tout dit"' (France 3 Grand Ouest)

Le troisième roman de Cathy Bonidan publié par les éditions de La Martinière, sort en librairie ce jeudi 11 juin. Victor Kessler n’a pas tout dit est un polar dont l'action se déroule dans la brume des Vosges qui cache bien des secrets. 

De l'ombre à la lumière

Dans la vie de tous les jours, Cathy Bonidan est institutrice dans le Morbihan. Mais lorsqu'elle rentre chez elle le soir, la maîtresse revêt sa cape d'écrivaine. Une activité dont elle se délecte depuis l'âge de quatorze ans mais qu'elle a longtemps gardée secrète. Par timidité ou par modestie, elle préfère conserver ses écrits dans la mémoire de son ordinateur. A moins que ce ne soit une autre émotion qui la tiraille... "Peur que l'on pouvait découvrir mes faiblesses, mes émotions, mes colères, que l'on ne voyait pas forcément quand on me connaissait ". Mais c'est aussi et surtout "le grand plaisir d'écrire en secret, de tout livrer sur la feuille et se dire c'est seulement pour moi", révèle la romancière. 

En 2015, Cathy Bonidan décide de s'ouvrir à la critique et publie sous le pseudonyme de Mel Milguric, un premier essai sur le site littéraire Mon Best Seller.com. "J'avais besoin d'avoir un ou deux lecteurs, autres que mes proches", relate-t-elle. Un retour qui s'avère concluant puisque son récit est sélectionné meilleur ouvrage du mois par le site internet et lui permet ainsi d'être repérée par les éditions de la Martinière.

Deux ans plus tard, l'écrivaine dévoile son premier ouvrage. Le parfum de l’hellébore (Editions La Martinière), reçoit immédiatement la validation de la critique et onze prix littéraires. "Là après tout devient fou, tout se bouscule dans ma tête, je ne saurais pas dire si j'étais heureuse ou paniquée, c'était un sentiment très fort", se souvient l'auteure. 

Des personnages plein la tête

En 2019, Cathy Bonidan sort un recueil épistolaire. Chambre 128  convoque, une fois encore, des protagonistes à la fois mystérieux et attachants. "Je crée sans arrêt des personnages, quand je croise du monde dans la rue, il y a des gens qui m'interpellent et je leur invente une histoire", confie l'écrivaine.

Ecrit comme un polar, son nouveau roman promet aux amateurs de longues soirées de lecture. 

\"Victor Kessler n\'a pas tout dit\", troisième roman de Cathy Bonidan
"Victor Kessler n'a pas tout dit", troisième roman de Cathy Bonidan (Editions de la Martinière)

Victor Kessler n’a pas tout dit de Cathy Bonidan aux éditions de la Martinière, 400 pages, prix conseillé 20€

Résumé : La brume des Vosges cache bien des secrets. Bertille le sait : elle les a fuis. Retranchée à Paris dans une vie solitaire, la jeune femme a enterré ses souvenirs. Jusqu'au jour où sa vie bascule. Quelques pages trouvées dans le cabas d'un vieil homme la réveillent d'un coup : il s'agit d'une confession, écrite par un certain Victor Kessler. Car le 17 novembre 1973, quarante-cinq ans plus tôt, le corps d'un enfant de dix ans a été repêché dans un lac près de Saintes-Fosses. L'instituteur du village est le coupable idéal : Victor Kessler, lui-même. Fascinée par l'affaire, poussée par Victor, Bertille part en quête de la vérité. Mais, à la recherche des démons du vieil homme, ne finira-t-elle pas par croiser les siens, enfouis dans les forêts vosgiennes ? Et toujours cette même question : parler ou se taire ?