Vacances d'été : dix livres de poche à glisser dans la valise sous le paréo

Une tripotée de romans historiques, quelques pavés, une pincée d'histoire d'amour, des héroïnes rebelles et le classique de l'année : nos dix recommandations pour l'été, à prix et format poche.

Vacancière sur la plage de Lomener (Morbihan), le 23 septembre 2013.
Vacancière sur la plage de Lomener (Morbihan), le 23 septembre 2013. (MAXPPP)

Adieu écrans, tablettes, smartphones et autres fils à la patte connectés ! Pour l’été et les vacances, renouez avec un plaisir simple : celui de secouer les pages ensablées d’un bon vieux poche corné pour suivre, seul(e) au monde, quelque palpitante aventure. Notre cru 2019 des dix livres de poche (neuf romans, un essai) à glisser dans son bagage, entre paréo et chapeau de paille.

1"Les fantômes du vieux pays" de Nathan Hill

Terrorisme ! Aux Etats-Unis, un candidat à la présidentielle, le gouverneur Parker, est agressé à coups de pierres (ou peut-être de gravillons, on ne sait). L’auteur de cet attentat supposé est une femme, Faye Andresen-Anderson, dont la presse retrouve la trace sur une photo datant de 1968. Une probable gauchiste donc. Mais quel fil peut bien relier Parker et Faye Andresen ? Sur cette trame, Nathan Hill tisse une intrigue qui lui permet de brosser cinq décennies d’amours déçues et d’amitiés trahies sur fond d’histoire américaine récente. Magistral, entraînant, et jugé meilleur livre étranger de l’année 2017 par le magazine Lire.

(Folio, 960 pages, 10,80 euros)

2"Souvenirs de la marée basse" de Chantal Thomas

Scandale dans le grand canal du château de Versailles ! Une intruse s'y baigne. On retrouvera cette inlassable nageuse, prénommée Jackie, des plages de l’Atlantique jusqu’à celles de la Côte d’Azur, où elle va s’établir après son veuvage. Sa fille, la narratrice, est fascinée par cette femme qui semble reprendre vie dès qu'elle se glisse dans les flots marins. Et de cette mère parfois défaillante restera à jamais l’image de ce corps libre et souverain, somptueusement décrit, écrit et raconté. Un récit d’une incroyable sensualité, à l’empreinte plus durable qu’une trace sur le sable.

(Points Seuil, 224 pages, 6,90 euros)

3"Une colonne de feu" de Ken Follett

La suite tant attendue des Piliers de la terre enfin livrée en poche ! En cette seconde moitié du XVIe siècle, le jeune Ned Willard devient l’agent secret de la reine Elisabeth d’Angleterre, souveraine tolérante que l’Espagne ultracatholique rêve de renverser. En mission à Paris, le jeune espion assistera notamment, le 24 août 1572, au massacre des protestants lors de la funeste nuit de la Saint-Barthélemy. Signées Ken Follett, écrivain à succès mérité, un petit millier de pages à dévorer gloutonnement.

(Le Livre de Poche, 992 pages, 10,90 euros)

4"Fortune de France" de Robert Merle

Autre version romanesque extrêmement fouillée de la même période : Fortune de France. Cette saga de Robert Merle en 13 volumes court du XVIe au XVIIe siècle français. Catholique après avoir été huguenot, l’Occitan et tolérant Pierre de Siorac se met au service d’Henri III, et échappera de justesse, lui aussi, à la Saint-Barthélemy. Nourrie aux meilleures sources (entre autres, le volumineux journal du médecin de Louis XIII, Jean Héroard), la culture historique de l’auteur et son sens du détail font mouche tout au long de cette intrigue au long cours qui suit pas à pas Valois et Bourbons. 

(Le Livre de Poche, de 400 à 700 pages selon les volumes, qui peuvent chacun se lire indépendamment, environ 8 euros le volume).

5"La femme qui dit non", de Gilles Martin-Chauffier

Idéal pour la Bretagne, ce portrait de femme qui traverse tête haute le XXe siècle. A la veille de la Seconde Guerre mondiale, une jeune Anglaise, Marge, tombe amoureuse d’un Breton et en épouse un autre, sur l’Ile aux Moines qu’elle ne quittera plus. Malgré un penchant pour le luxe et quelques amitiés douteuses, elle rejoint la Résistance (ce qui lui permettra de nouer des liens avec des communistes assez éloignés de son mode de vie). Rédacteur en chef de Paris Match, Gilles Martin-Chauffier peint avec talent une héroïne libre et fière.

(Folio, 400 pages, 7,90 euros)

6"Kong", de Michel Le Bris

Le saviez-vous ? Dans leur folle jeunesse,  les deux auteurs de King Kong (le film de 1933) se sont fait la main sur d’intrépides documentaires. Merian Cooper (1893-1973) et Ernest Schoedsack (1893-1979) ont ainsi suivi en Iran la transhumance d’enfants, vieillards et bébés traversant des torrents déchaînés sur d’incertains radeaux ou escaladant, les pieds dans la neige, des pics à 5 000 m d’altitude. Bon échauffement pour affronter sans crainte les "tycoons" d'Hollywood mégotant le moindre sou après la crise de 1929. Un pavé, et un pur bonheur sous la plume lyrique de Michel Le Bris.

(Points Seuil, 1 152 pages, 9,90 euros)

7"Mercy Mary Patty" de Lola Lafon

En février 1974, Patty Hearst, fille d'un magnat américain de la presse, était enlevée sur le campus de Berkeley par un groupuscule révolutionnaire. A la stupeur générale, l'héritière fortunée va basculer du côté de ses ravisseurs. De fil en aiguille, le sort de "Patty" évoque à la narratrice du livre celui de "Mercy" et "Mary", ces femmes enlevées en 1704 par des tribus amérindiennes et qui choisirent d'y rester. Trois révoltées campées par Lola Lafon, romancière douée qui s'interroge sans trêve sur la façon dont des jeunes femmes tournent le dos à un monde dont elles ne veulent pas.

(Babel, 240 pages, 7,80 euros)

8"Summer" de Monica Sabolo

Aux bords du lac Léman, en plein soleil, en plein midi, "Summer", l'adolescente radieuse, la beauté blonde qui faisait tant rêver les garçons, a disparu en plein pique-nique. Mystérieusement, incompréhensiblement. Son frère unique, Benjamin, ne s'en remet pas. Vingt-quatre ans plus tard, il explique au psychologue (et au lecteur) cet anéantissement resté pour lui énigmatique. Sa sœur est-elle morte ? Est-elle vivante, alors que lui, son cadet, n'a jamais reçu d'elle aucun signe de vie ? Un livre sombre et enchanté au pays des coffres-forts et des lacs profonds, où l'indicible remonte à la surface. Magnifique.

(Le Livre de poche, 288 pages, 7,40 euros)

9"Un été avec Paul Valéry" de Régis Debray

Un portrait en miroir d’un intellectuel pessimiste par un essayiste bougon ? Que nenni. Dans cet épatant petit livre à la trentaine d'entrées (correspondant à la trentaine d'émissions de France Inter pour cette formule qui a fait ses preuves), Régis Debray rend compte avec virtuosité des multiples facettes de Paul Valéry (1871-1945). Loin du“sous-Mallarmé” réduit à quelques citations approximatives,  cet ouvrage allègre présente toutes les facettes du natif de Sète : le poète, le sacripant, le mondain, le coureur, l'homme dont "la bêtise" n'était pas le fort. Et le Méditerranéen, qui contemple pour l’éternité, de son tombeau marin, sa mer préférée.

(Les Equateurs, 173 pages, 14 euros)

10"Notre-Dame de Paris", de Victor Hugo

Désolée, vous n'y échapperez pas. Quoi de neuf ? Victor Hugo bien sûr, tant son Notre-Dame de Paris a pris des couleurs vives, depuis que la cathédrale a été ravagée par un incendie. Entre statues et gargouilles, revoilà, plus flambante que jamais, la beauté d’Esmeralda et, plus émouvante que jadis, la laideur de son soupirant borgne, boiteux et bossu, Quasimodo. Glissons sur le chantage aux bons sentiments (une obole est versée à la reconstruction de Notre-Dame) : cette édition-ci vaut par la préface érudite d’Adrien Goetz. En historien de l'art, l'écrivain analyse ce "répertoire d'images fertile" qui recrée "un Moyen-Age original". Et salue un "langage des gueux" réinventé dans ce "roman historique et ironique" qui glisse "insensiblement de l'art gothique à l'argotique" .

(Folio, 960 pages, 9,60 euros)