Un lexik des cités pour comprendre "le jeune"

Cet ouvrage de près de 400 pages recense les mots utilisés par les jeunes des banlieues. Un livre utile pour éviter les « quiproquos » et que l'on doit à une dizaine de copains âgés de 18 à 25 ans et originaires d'Evry.

(Radio France ©DR)

“Ma came a un bail et ses darons le savent pas”. Il est évident que la phrase est un peu caricaturale mais détrompez-vous, elle a un sens pour un jeune d’une cité.
_ “Ma came” cela veut dire mon gros copain. “A un bail” cela signifie a un plan amoureux. Enfin “ses darons le savent pas” cela veut dire que ses parents ne sont pas informés de la situation.

_ Alors certes les amoureux avec un grand A de la langue française avec un grand L pourraient être tentés de froncer les sourcils. Mais ils auraient peut être tort, car d’autres grands spécialistes expliqueraient que le mot daron existait déjà. Il s’agissait d’une contraction entre les mots seigneur et reine et il voulait dire régner. Hé oui, la langue est vivante. Elle l'est depuis toujours et accepter “le parlé” des jeunes des banlieues c'est aussi accepter d'étendre son vocabulaire et d'une façon plus générale accepter d'enrichir le français d'aujourd'hui et de demain.

Le “Lexik des cités” est publié aux éditions Fleuve Noir. Il sort aujourd’hui au prix de 19.90 Euros.