Un exemplaire rarissime d'une édition originale du "Gargantua" de Rabelais aux enchères

Une édition datée de 1542 de Gargantua et Pantagruel sera mise aux enchères dimanche 16 juin. Il n'y aurait que 11 exemplaires de ce petit livre dans le monde.

Exemplaire rarissime de l\'édition originale du Gargantua de Rabelais
Exemplaire rarissime de l'édition originale du Gargantua de Rabelais (France 3 Centre-Val-de-Loire)

C'est un trésor daté de 1542 dont on ne connait que 11 exemplaires dans le monde... Ce tout petit livre par la taille (7 x 11 cm) de l'édition originale du Gargantua et du Pantagruel de Rabelais sera mis aux enchères dimanche 16 juin au château d'Artigny, près de Tour. Prix extimé : entre 60 et 80 000€.

Premier roman de la littérature française

Les quelques ouvrages recensés jusqu'à présent sont conservés précieusement dans des bibliothèques. Cet exemplaire, découvert tout récemment, a la particularité d'appartenir à une famille de collectionneurs. Des privés donc, qui ont demandé une expertise à la maison de vente Rouillac.

Un beau jour, Aymeric Rouillac, commissaire-priseur, reçoit un monsieur "qui vient avec des livres restés dans sa famille depuis 100 ans. Et là, cet ouvrage me tombe des mains !" Il contacte alors Jean-Paul Veyssière, libraire à Tours et expert en livres anciens. Après une enquête minutieuse, ce dernier confirme "l'importance considérable de ce livre", considéré comme le premier roman moderne de la littérature française.

Le manuscrit ayant depuis longtemps disparu, ne subsiste sur le marché de l'art que cette édition originale. "Sur le marché c’est le seul et sans doute le dernier  souligne Jean-Paul Veyssière. Il y a des bibliothèques très importantes pour Rabelais, comme Tour ou Lyon, qui n’ont pas cet ouvrage. En Amérique, il n'y a qu'un exemplaire. Donc ça devient un ouvrage extrêmement important."

Estimé entre 60 et 80 000 €

Ce petit livre de poche, édité à Lyon par François Juste en lettres gothiques (les caractères populaires à l'époque), sur beau papier et illustré de 36 vignettes gravées sur bois, serait l'un des mieux conservés avec celui que possède la Bibliothèque nationale à Paris. Sans doute grâce à ses grandes marges qui ont permis de ne pas abîmer les pages lorsqu'il a été relié pour la dernière fois, vers 1860, à la demande du comte de Lurde, propriétaire de l'édition à l'époque. 

Une édition agrémentée de 36 vignettes gravées sur bois
Une édition agrémentée de 36 vignettes gravées sur bois (France 3 Centre-Val-de-Loire)

Nul doute donc que bibliothèques, collectionneurs et experts seront sur le qui-vive dimanche. En 2009, un exemplaire similaire avait atteint 125 000€ chez Christie's à New York !

31e vente « garden-party », dimanche 16 juin, à 14 h

Château d’Artigny à Montbazon (Indre-et-Loire)