Le nouveau roman de Guillaume Musso révèle "La Vie secrète des écrivains"

"La vie secrète des écrivains" (Calmann-Levy), le nouveau roman de l’auteur préféré des Français, Guillaume Musso, sort mardi 2 avril. Il s'agit d'un thriller avec pour personnage central un écrivain à succès devenu mutique.

Guillaume Musso (2018)
Guillaume Musso (2018) (JOEL SAGET / AFP)
"La vie secrète des écrivains" est raconté par un auteur en herbe, à moins que ce ne soit par un certain Guillaume Musso, un personnage de roman qui exerce le métier d'écrivain : une mise en abîme vertigineuse… "Je me suis amusé à écrire ce roman", admet l'écrivain de 44 ans, à la tête de son 16e roman. promis à figurer tout en haut de la liste des best-sellers. Calmann-Levy (groupe Hachette Livre), son éditeur, a prévu un tirage initial de 400.000 exemplaires. Ce nouveau roman semble assurément le plus personnel de l'auteur à succès.

Références littéraires

"Le roman réussi c'est d'avoir la bonne histoire à un moment de votre vie où vous allez savoir la raconter de la façon la plus juste qui soit", explique l'écrivain. "Et ça, on ne le maîtrise pas", ajoute-t-il. "C'est un livre sur l'amour des livres. J'ai voulu expliquer d'où vient l'inspiration, expliquer le travail de l'auteur mais le faire de façon apaisée et joyeuse", raconte l'ancien enseignant. Fils d'une bibliothécaire d'Antibes, celle-ci lui avait inoculé très jeune le goût de la lecture.

De nombreux clins d'œil sont adressés malicieusement aux lecteurs. Nathan Fawles, le personnage principal du roman, fait songer à la figure de JD Salinger. Une correspondance amoureuse entre Fawles et la femme qu'il a aimée font penser aux lettres échangées entre Albert Camus et Maria Casarès.

Le personnage du libraire est aussi désenchanté sur l'avenir de la littérature que l'était Philip Roth. Une des dernières scènes du roman peut nous faire souvenir d'une des rares photos de l'écrivain américain Thomas Pynchon se promenant dans les rues de New York avec un jeune enfant...
\"La vie secrète des écrivains\" : 1re de couverture
"La vie secrète des écrivains" : 1re de couverture (Calmann Levy)

Dans l’ombre de Simenon

Mais si le livre est truffé de références littéraires et de considérations sur le métier d'écrivain ("le truc le moins glamour du monde"), il s'agit bien d'un thriller. Des crimes épouvantables (dont celui d'un enfant), des morts violentes sont là pour le rappeler. "Certains lecteurs apprécieront le livre uniquement comme un roman à suspense, d'autres s'amuseront des références littéraires. Tous méritent le respect", tranche l'écrivain.

Pour la première fois, l'action ne se déroule ni à New York ou sur la Côte d'Azur mais dans le huis clos d'une île imaginaire de Méditerranée (l'île de Beaumont). Parmi la pléthore d'écrivains cités on trouve Georges Simenon, un écrivain cher à Guillaume Musso. "J'ai lu Simenon tout au long de l'écriture du roman", reconnaît le romancier. "J'ai toujours été passionné par ses œuvres, sa vie et la façon dont son œuvre, un peu regardée de haut, a été reçue". Apprécié par le public, y compris en Allemagne, en Italie ou en Corée du Sud, Mussot a longtemps été boudé par la critique comme le fut à ses débuts le père de Maigret. "Je n'ai pas de frustrations cachées, je ne suis pas en quête de légitimité, les choses se passent bien", tient cependant à préciser l'écrivain.

L’auteur le plus vendu

Parallèlement à la sortie de son nouveau roman, sort au Livre de Poche, avec un tirage exceptionnel de 700.000 exemplaires, son précédent ouvrage, "La jeune fille et la nuit", dont l'édition en grand format s'est déjà écoulée à près de 800.000 exemplaires. Sortie le 20 mars l'édition de poche de ce roman caracolait vendredi en tête des meilleures ventes de livres (tous formats confondus) selon le classement de l'institut GfK publié par le magazine professionnel Livres Hebdo.

Depuis huit ans, Guillaume Musso occupe la première place des auteurs les plus vendus en France. Plus de 1,6 million d'exemplaires de ses livres se sont écoulés l'an dernier.