La romancière britannique Mo Hayder, reine du polar, est morte à 59 ans

Mo Hayder, reconnue comme une figure du polar britannique, auteure de dix romans glaçants, est morte.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 2 min.
La romancière britannique Clare Dunkel, alias Mo Hayder, à Paris le 23 mars 2007 (DELPHINE GOLDSZTEJN / PHOTOPQR / LE PARISIEN / MAXPPP)

L'autrice Clare Dunkel, connue sous le nom de Mo Hayder, une des reines britanniques du polar, est morte mardi à l'âge de 59 ans des suites d'une maladie neurodégénérative, a fait savoir son agence littéraire britannique.

"Nous avons la tristesse d'annoncer que Clare Dunkel, autrice de romans policiers extraordinaires sous le nom de Mo Hayder, est morte hier après une lutte courageuse contre sa maladie neurodégénérative", a annoncé mercredi dans un tweet l'agence qui la représentait, David Higham Books.

Celle-ci a salué "l'héritage puissant" que laisse derrière elle Clare Dunkel, et son agente, se désole d'avoir "perdu une écrivaine brillante ainsi qu'un merveilleux, extraordinaire et unique être humain". "Ses livres étaient étonnants et novateurs", ajoute Jane Gregory dans un tweet de David Higham Books.

Dix romans glaçants

Mo Hayder, forte de dix romans glaçants, était considérée au Royaume-Uni comme une des reines du polar grâce notamment à sa série de sept livres, entamée en 1999 avec Birdman : l'homme aux oiseaux, qui suivait les enquêtes du commissaire Jack Caffery.

Selon le magazine littéraire spécialisé The Bookseller, Mo Hayder avait vendu 1,2 million de livres au Royaume-Uni, pour un montant total de 6,17 millions de livres sterling (7,23 millions d'euros).

Son cinquième roman, Rituel, avait été élu meilleur livre de 2008 par Publishers Weekly. Gone, son septième roman et best-seller au Royaume-Uni, avait remporté en 2012 le prix Edgar Allan Poe. Son livre Viscères (Wolf en version originale) est actuellement en cours d'adaptation pour la BBC.

Un nouveau roman très différent prévu pour 2022

Les lecteurs français appréciaient aussi beaucoup l'autrice, dont le roman Tokyo avait remporté en 2005 le Prix Sncf du Polar européen et en 2006 le Grand prix des lectrices de Elle dans la catégorie Policier.

Fin mars, David Higham Books avait annoncé avoir signé avec la maison d'édition Century un contrat pour deux nouveaux romans qu'elle devait publier sous le pseudo de Theo Clare et dont le premier opus, The Book of Sand, devait être publié en janvier 2022. Très différente de ses polars, cette nouvelle série "se déroulera dans un univers alternatif", avait précisé la maison d'édition.

A l'époque, Clare Dunkel s'était dite "tellement heureuse" de ce nouveau virage et "ravie de ne plus avoir à tuer des gens dans des scénarios amers et tordus", précisant qu'il lui avait fallu quatre ans pour terminer The Book of Sand.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Romans

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.