Vidéo Deux autrices discutent du manque de femmes dans les oeuvres de fiction

Publié Mis à jour
Brut.
Article rédigé par

Alice Zeniter et Julia Kerninon sont deux autrices françaises. Dans leur vie de lectrice, elles ne se sont pratiquement qu’identifiées à des hommes. Pour Brut, elles discutent de la représentation des femmes dans la fiction. 

J'ai été un homme presque tout le temps de ma vie de lectrice.” Alice Zeniter est autrice, et elle vient de publier Toute une moitié du monde. Elle y écrit que le monde de la fiction doit plus s’ouvrir à différents personnages féminins. Brut l’a invitée à discuter de cette condition avec Julia Kerninon, l’une de ses homologues.

“S'il n'y avait pas une fille, ça ne me parlait pas”

Pour ces lectrices, ce manque de représentativité de personnages féminins a été décisif lors de leur construction. “Toujours, je me suis projetée dans les personnages de garçons, ce que les garçons de mon entourage ont très peu fait. Ce qui veut dire aussi que j'ai l'impression d'avoir une connaissance et une familiarité de ce qu'est un homme qu'eux n'ont pas forcément par rapport à moi et à mes sœurs", explique Alice Zeniter.

Julia Kerninon se remémore, quant à elle, sa lecture de Sexus, de Henry Miller. “C'est que des histoires de femmes qui portent toujours des porte-jarretelles sous leur robe... Et moi, quand j'étais adolescente et que j'avais pas encore franchi les portes du sexe, je me disais: ‘Ouah! Ça va me prendre du temps de faire tout ça.’”

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.