Cent ans du Goncourt de Marcel Proust : un prix qui avait fait scandale

Il y a tout juste cent ans, Marcel Proust remportait le prix Goncourt avec "À l'ombre des jeunes filles en fleur" (le deuxième tome de son oeuvre "À la recherche du temps perdu"). Une récompense qui a pourtant fait scandale à l'époque.

France 2

Marcel Proust a écrit plusieurs romans aujourd'hui considérés comme des piliers de la littérature française. Pourtant, en 1919, l'écrivain fait scandale quand il reçoit le prix Goncourt avec À l'ombre des jeunes filles en fleurs (le deuxième tome de son oeuvre À la recherche du temps perdu). À l'époque, le prix récompense les jeunes auteurs, et le romancier est à ce moment âgé de 48 ans. Malade, Proust n'a par ailleurs pas participé à la guerre de 14-18 et l'emporte contre Roland Dorgelès, ancien soldat qui raconte son expérience des tranchées dans La Croix de bois. Un an après l'Armistice, le prix de Proust sonne alors comme un affront.

Un style jugé trop dense

Une partie de la presse de l'époque se moque également des longues de phrases de l'écrivain, de son style trop dense. "On trouve que Proust ressemble trop à des auteurs du 17ème siècle, alors que le style de Dorgelès est jugé plus moderne", explique Thierry Laget, auteur de Proust, prix Goncourt, une émeute littéraire. De son côté, l'auteur préfère réagir avec détachement à son Goncourt. Typique pour un homme qui quitte rarement sa chambre et fuit les mondanités.

Le JT
Les autres sujets du JT
Portrait de l\'écrivain Marcel Proust, vers 1900.
Portrait de l'écrivain Marcel Proust, vers 1900. (LEEMAGE / AFP)