Prix Renaudot : le doyen du jury, l'écrivain Louis Gardel, quitte ses fonctions à 82 ans

Louis Gardel a annoncé démissionner du jury du Renaudot, l'un des plus prestigieux prix littéraires de France mais qui a été récemment contesté, pour laisser la place à une personne plus jeune.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'écrivain français Louis Gardel, en 2007.  (ULF ANDERSEN)

"J'ai fait part à mes amis du Renaudot qu'à bientôt 82 ans il me paraissait sage de démissionner", précise l'écrivain dans un communiqué transmis à l'AFP par son éditeur, le Seuil. "J'en ai été le membre le plus jeune, j'en étais devenu le doyen, avec toujours le même attachement et le même plaisir", rappelle-t-il.

Un départ prémédité

Le Renaudot, l'un des plus prestigieux prix littéraires de France, a été l'objet à l'occasion de son édition 2020 d'enquêtes journalistiques sévères des quotidiens Le Monde et le New York Times, qui ont remis en cause l'impartialité de ses jurés.

Louis Gardel a fait allusion à ce contexte qui, précise-t-il, n'est pas ce qui l'a incité à partir."J'avais prévu de le faire plus tôt. J'ai préféré attendre afin que cette démission ne soit pas interprétée comme une défection au moment des attaques subies par le jury", écrit-il.

Matzneff, un prix Renaudot encombrant

Le palmarès de ce prix reste entaché par l'attribution du prix de l'essai 2013 à un recueil d'articles de Gabriel Matzneff, Séraphin, c'est la fin !. Après le scandale suscité par Le Consentement, où Vanessa Springora raconte sa relation adolescente dans les années 1980 avec l'écrivain qui approchait alors 50 ans, l'un des jurés, Frédéric Beigbeder, avait affirmé que le prix avait été attribué en partie par "compassion" pour un homme vivant avec peu de revenus.

Louis Gardel, natif d'Alger, est surtout connu pour Fort Saganne (1980), roman sur l'Algérie coloniale et le Sahara au début du XXe siècle, qui fut adapté au cinéma.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.