Le prix Décembre récompense Grégory Le Floch pour son roman "De parcourir le monde et d'y rôder"

Et de deux ! Après le prix Wepler la semaine passée, l'auteur Grégory Le Floch vient d'obtenir mardi le prix Décembre pour son second roman.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'auteur Grégory Le Floch a été récompensé du prix Wepler. (GRÉGORY LE FLOCH - PHOTO ARNAUDT DELRUE/BOURGOIS EDITEUR)

Le prix Décembre a été remis mardi à Grégory Le Floch pour De parcourir le monde et d'y rôder, qui avait déjà remporté le prix Wepler une semaine auparavant.

Un récit loufoque

Deuxième roman de Grégory Le Floch, De parcourir le monde et d'y rôder (éditions Christian Bourgois) est un récit loufoque contant les pérégrinations d'un homme qui cherche l'utilité d'un objet trouvé dans la rue.

"Le lecteur situerait cette chose brune et un peu noire quelque part entre la truffe et l’étron, puisqu’elle se présente sous une forme oblongue, d’aspect dur et sec", écrit Télérama (sur abonnement) dans sa chronique enthousiaste parue cet été. "Cette chose, le narrateur la ramasse par terre dans la rue et, fasciné, se met en quête de son sens", de New York à Vienne et Paris, poursuit l'hebdomadaire. 

Le prix Décembre, soutenu par la Fondation Pierre Bergé-Yves Saint Laurent, est doté de 15.000 euros. Présidé par Amélie Nothomb, le jury du prix Décembre est composé de Cécile Guilbert, Chloé Delaume, Laure Adler, Charles Dantzig, Arnaud Vivian, Oriane Jeancourt-Galignani et Patricia Martin.


Ce prix a été créé en 1989 (sous le nom de prix Novembre) pour récompenser un livre qui aurait été injustement oublié par le Goncourt, mission remplie particulièrement en 1998 quand il avait élu Les Particules élémentaires de Michel Houellebecq.

Le prix Vendredi de littérature adolescente

Autre récompense littéraire remise mardi, le prix Vendredi de littérature adolescente a été décerné à Vincent Mondiot pour Les Derniers des branleurs (Actes Sud Junior), un récit drôle sur des lycéens qui refusent obstinément de se mettre au travail. Ce prix, dont c'est la cinquième édition, conçu pour les romans visant les 13-18 ans, est doté de 2 000 euros.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.