Paris : Gibert Jeune, l’enseigne mythique du Quartier latin, va fermer ses portes

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Paris : Gibert Jeune, l’enseigne mythique du quartier latin, va fermer ses portes
France 2
Article rédigé par
V.Gaget, J.Boudier, M.Felix, JC.Lambard - France 2
France Télévisions

Les quatre librairies Gibert Jeune de la place Saint-Michel, à Paris, vont fermer définitivement. Écrivains, touristes et des centaines de milliers d’étudiants y ont eu leurs habitudes durant des générations.

Gibert Jeune est une figure emblématique du Quartier latin, à Paris. Le monument de la culture parisienne a vu passer Gide, Malraux ou encore Marguerite Duras, Serge Gainsbourg et Amélie Nothomb. L’enseigne, en grande difficulté depuis 2017, prévoit de fermer fin mars quatre librairies, situées au cœur de Paris. Claire Jacqué, passionnée de livres et salariée depuis 20 ans chez Gibert Jeune, voit avec tristesse les rayons se vider. "C’est une très, très grande librairie, qui est connue partout en France et dans le monde entier aussi, confie la directrice adjointe d’un magasin. (…) Donc on était très fiers de travailler dans cette entreprise, qui existe depuis 135 ans."

L’enseigne a manqué le virage numérique

Certains clients ne parviennent pas à y croire, tant ce libraire indépendant fait partie du décor. "Le boulevard Saint-Germain sans Gibert Jeune ? Non", commente ainsi une passante. Spécialiste des manuels scolaires et des livres d’occasion, Gibert Jeune a accueilli des générations d’étudiants, notamment grâce à sa proximité avec la Sorbonne. Dans les années 90, à la veille de la rentrée des classes, l’enseigne recrutait une centaine de vendeurs, pour gérer l’affluence.

L’essor des plateformes de vente en ligne aura toutefois eu raison de son succès. Le groupe conservera uniquement son navire amiral, Gibert Joseph, la plus grande librairie de Paris.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.