Jean d'Ormesson, un homme au-dessus du clivage droite-gauche

Dans la cour des Invalides, le président Emmanuel Macron tient ce vendredi 8 décembre un discours. C'est lui qui avait choisi de rendre un hommage national à Jean d'Ormesson.

FRANCE 3

Un hommage national est rendu, vendredi 8 décembre, dans la cour des Invalides, ce lieu symbolique et militaire. Un rituel républicain, mais aussi un privilège rare au vu de l'oeuvre de Jean d'Ormesson. "En tant qu'académicien, l'écrivain a aussi oeuvré pour la culture française et Emmanuel Macron a estimé que cet hommage national était justifié. Jean d'Ormesson, écrivain de droite, parfois attiré par la gauche, a connu tous les présidents de la 5e République", explique la journaliste présente dans la cour des Invalides, Anne Bourse.

De nombreux politiques lui rendent hommage

Il a notamment beaucoup échangé avec François Mitterrand. "De son côté, François Hollande l'avait élevé à la dignité de Grand-croix de la Légion d'honneur. Nicolas Sarkozy parle de lui comme un ami et Valéry Giscard d'Estaing était également présent. Droite, gauche, Jean d'Ormesson était au-dessus des partis, de quoi séduire Emmanuel Macron qui prononce en ce moment son discours", rajoute la journaliste. 

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'académicien Jean d\'Ormesson, lors de l\'inauguration d\'une place en l\'honneur de l\'écrivain Maurice Druon, membre de l\'Academie francaise, et auteur de la chanson \"Le chant des Partisans\", le 17 janvier 2014 à Paris.
L'académicien Jean d'Ormesson, lors de l'inauguration d'une place en l'honneur de l'écrivain Maurice Druon, membre de l'Academie francaise, et auteur de la chanson "Le chant des Partisans", le 17 janvier 2014 à Paris. (KENZO TRIBOUILLARD/AFP)