DIRECT. Mort de Jean d'Ormesson : il "était une fête de l’esprit", réagit Bernard Pivot

L'écrivain et académicien est mort à l'âge de 92 ans. 

Jean d\'Ormesson, le 9 décembre 2015, à Paris. 
Jean d'Ormesson, le 9 décembre 2015, à Paris.  (CITIZENSIDE / FRANCOIS PAULETTO / AFP)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ce qu'il faut savoir

Jean d'Ormesson "était le meilleur de l'esprit français", réagit Emmanuel Macron, après la mort de l'écrivain et académicien, mardi 5 décembre. "Un mélange unique d'intelligence, d'élégance et de malice, un prince des lettres sachant ne jamais se prendre au sérieux, poursuit le président de la République. L'œil, le sourire, les mots de Jean d'Ormesson nous manquent déjà." Une large page du "20 heures" de France 2 lui est consacré.

"Avec Jean d'Ormesson, nous perdons un amoureux de la langue française et un amoureux de la vie. Il nous a montré que les deux vont ensemble", a réagi le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, sur Twitter

"Triste nouvelle. L’immortel Jean d’Ormesson s’est éteint", a écrit Christophe Castaner sur TwitterLa France perd l’une des plus grandes figures de la langue française. Son œuvre et son regard azur rayonneront à jamais."

 "On pensait qu'il n'allait jamais mourir", réagit sur franceinfo le journaliste et romancier Christophe Ono-dit-Biot. "Il y avait un côté dieu antique chez Jean d'Ormesson, explique-t-il. On avait l'impression que la mort allait passer et puis finalement l'oublier-là parce qu'elle était peut-être tombée amoureuse de lui."

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #ORMESSON

22h15 : Jean d'Ormesson avait été journaliste. Patron du Figaro, il y signait toujours des éditos. C'était un homme de droite qui pouvait être virulent dans la défense de ses convictions, mais dont un président qu'il avait beaucoup critiqué, François Mitterrand, ne boudait pas la compagnie. Retour en images sur une vie très politique.


(FRANCE 2)

21h21 : Bernard Pivot, passé par Le Figaro, a bien connu Jean d'Ormesson, qui prend les commandes du journal en 1974. Il décrit aujourd'hui un "être de paradoxes".

(FRANCE 2)


20h18 : Pour Valéry Giscard d'Estaing, Jean d'Ormesson était le "pape" de l'Académie française. L'ancien président de la République était interrogé dans le "19/20" de France 3.


15h20 : En 2015, Jean d'Ormesson a vécu l'honneur suprême pour un écrivain : entrer de son vivant dans la Pléiade. Or, selon cette enquête passionnante de Vanity Fair, il s'agissait là de l'aboutissement d'une véritable "opération Jean d'Ormesson". La mort de "l'aristo préféré des Français" donne l'occasion de se plonger dans ce récit.

15h14 : En septembre 1999, Jean d'Ormesson évoquait déjà la mort. Interrogé par Bernard Pivot dans l'émission "Bouillon de culture" sur Antenne 2, l'écrivain, âgé alors de 74 ans, disait : "Ma vie est évidemment colorée par ce qui s'approche. (...) En effet, je crois que j'ai beaucoup aimé cette vie et je considère, sans appréhension majeure, le fait qu'elle soit appelée à se terminer."


13h50 : Dans son œuvre, Jean d'Ormesson a souvent parlé de la mort. Franceinfo a rassemblé quelques-unes de ses citations à l'occasion de la disparition de l'écrivain.


(MAXPPP)

12h48 : A Radio France, France Inter a bousculé sa grille. A 13h30 "La marche de l'histoire" de Jean Lebrun sera consacrée à l'écrivain. "Puis, dès 20 heures, Laure Adler avec 'L'heure bleue' et Laurent Goumarre avec 'Le nouveau rendez-vous France Inter' rendront hommage à l'académicien", poursuit Ozap.

12h50 : Les chaînes de télévision et les radios vont quant à elles bousculer leurs programmes, rapporte Ozap. "France Télévisions consacrera des soirées spéciales sur les antennes de France 2, France 3 et France 5 en hommage à Jean d'Ormesson. Une rediffusion du numéro du 'Divan' de Marc-Olivier Fogiel, à laquelle participait l'écrivain, est prévue dans le cadre de l'une de ces soirées", écrit le site.

12h41 : Les hommages à Jean d'Ormesson se poursuivent. C'est au tour de Plantu de poster un dessin sur Twitter.


12h29 : Frédéric Mitterrand sera l'invité du 12/13 de France 3 pour évoquer la disparition de Jean d'Ormesson, nous apprend la chaîne il y a quelques minutes.

10h48 : "Au revoir, et merci, Monsieur d’Ormesson : c’était bien."


Dans un long communiqué, le chef de l'Etat rend hommage à Jean d'Ormesson, "cet œil vif, ce verbe allègre, cette légèreté libre et ce charme incomparable que les Français aimaient tant à la radio et à la télévision".

10h03 : Ensuite, avec mes collègues, nous étions les seuls de par nos fonctions à avoir le droit d"entrer dans tous les bureaux, y compris celui de Jean d'O. Et nous avions découvert dans sa bibliothèque, qu'à côté des œuvres complètes de Chateaubriand, pour qui il avait une admiration sans borne, il y avait aussi celles de Gérard de Villiers avec ses SAS. Nous attendions que Jean d'O quitte son bureau et le soir, quand notre travail le permettait, au milieu d'un désordre indescriptible, nous nous y installions pour lire. Nous passions sans soucis des "Mémoires d'outre Tombe" à SAS et avions le sentiment de partager son immense culture et d'avoir répondu à sa grand désir d'inciter tout un chacun à lire.

09h55 : J'ai eu la chance de travailler avec lui pendant 3 ans à l'epoque où il était directeur du Figaro et moi simple garçon de bureau. Nous étions tous subjugués par son amour de la langue française. Il prenait notamment un immense plaisir à utiliser le "plus que parfait" du subjonctif. Lorsqu'on sentait que le "plus que parfait" allait "tomber" dans la conversation on se précipitait à ses côtés et nous applaudissions lorsqu'il arrivait.

09h55 : Dans les commentaires, @Albenedict nous livre ses souvenirs aux côtés de Jean d'Ormesson, à l'époque où ce dernier dirigeait Le Figaro, dans les années 1970.



(AFP)

09h48 : A droite comme à gauche, les responsables politiques d'hier et d'aujourd'hui continuent de commenter la mort de Jean d'Ormesson.

09h41 : En 2015, Jean d'Ormesson confiait au JDD avoir déjà trouvé son épitaphe. "Elle me vient de Crillon, l'ami d'Henri IV : 'Le roi m'aimait, les pauvres me pleurèrent.' C'est bien, ça, le roi et les pauvres", disait-il.

09h02 : De nombreux élus de droite saluent la mémoire de Jean d'Ormesson, qui se considérait comme "un homme de droite qui se sent parfois très proche des hommes de gauche".

09h04 : Jean d'Ormesson "était le meilleur de l'esprit français", selon Emmanuel Macron.

09h04 : Plusieurs ministres, ainsi que le président de l'Assemblée nationale, rendent hommage à Jean d'Ormesson.

09h04 : Notre antenne radio consacre une édition spéciale à la mort de Jean d'Ormesson. Vous pouvez l'écouter dans notre direct. Notre chaîne de télévision revient aussi largement sur cette disparition ici.

09h04 : "L'une de mes caractéristiques est d'avoir aimé cette vie."


A la fin de l'été, sur LCI, Jean d'Ormesson disait que "l'horreur", pour lui, serait "l'immortalité". "Grâce à Dieu, nous mourrons", confiait-il.

09h03 : Selon Le Journal du Dimanche, Jean d'Ormesson venait de commencer le tournage d'un film réalisé par le présentateur de France 2 Laurent Delahousse. Il disait n'avoir "aucune idée de ce qui [allait] sortir de toutes ces heures de tournage", notamment en Corse et en Suisse.

09h03 : Retour en images sur la vie de l'écrivain Jean d'Ormesson, devenu, en 1974, le plus jeune académicien de France, à l'âge de 48 ans. Il était un Immortel qui ne croyait pas à sa postérité.




(FRANCEINFO)

09h03 : Comme sa joie de vivre et son intelligence vont nous manquer! C'était une figure exceptionnelle de l'esprit et de la langue française! Je suis triste

09h03 : Si la France devait se résumer à cet homme, nous serions le pays le plus riche au monde

09h03 : J'ai lu de nombreux ouvrages de Jean d'Ormesson, qui m'ont accompagné durant ma jeunesse, un grand viens de nous quitter, triste ce matin...

09h03 : Grosse perte pour le beau parler et la belle écriture ! Véritable source du beau français littéraire

09h04 : Si vivant, élégant, subtil, sans langue de bois, amoureux de la belle langue française. Une grande perte ! Ce matin tout paraît encore plus moche, triste, médiocre, fade...

09h04 : Un cerveau et une bibliothèque partis pour d’autres voyages, je vous respectais monsieur

09h04 : Dans les commentaires, vous êtes nombreux à saluer la disparition de Jean d'Ormesson, l'une des personnalités préférées des Français.

09h04 : L'an dernier, sur le plateau de France 2, Jean d'Ormesson était venu présenter son livre Je dirai malgré tout que cette vie fut belle. "La vie est une fête et un désastre", confiait-il alors, se décrivant comme un "antidépresseur littéraire" qui devrait être "remboursé par la Sécurité sociale".





(FRANCE 2)

09h04 : "Il a toujours dit qu'il partirait sans avoir tout dit et c'est aujourd'hui. Il nous laisse de merveilleux livres."

La fille de Jean d'Ormesson précise que son père est mort d'une crise cardiaque, chez lui, à Neuilly-sur-Seine.

09h04 : Ces dernières années, "Jean d'O" avait publié plusieurs ouvrages faisant allusion à la mort : Un jour je m'en irai sans en avoir tout dit et Je dirai malgré tout que cette vie fut belle. En février prochain, Gallimard doit publier son dernier livre : Et moi, je vis toujours.

09h02 : Cœur serré ce matin pour le décès du plus vieux jeune homme de France :-(

09h02 : Que je suis triste ! Au revoir Monsieur !