#marquepage du 5 octobre 2022 : échos des livres glanés par Anne-Marie Revol

Découvrez en trois minutes, trois idées de livres, à dévorer… tout en vous amusant !

Article rédigé par
Anne-Marie Revol - franceinfo Culture
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Marque Page, la chronique d'échos littéraires d'Anne-Marie Revol (FRANCE TELEVISIONS)

Un nouveau numéro de Marque-Page : l’autrice qui se dissimule derrière ses quatre photos est la fille de Roger N., considéré comme le chef de file du mouvement littéraire dit des "Hussards". Marie-Adélaïde Dumont, libraire au Mans, nous encourage à lire L’inventeur, de Miguel Bonnefoy, paru chez Rivages. Du côté des Instagrammeurs, c’est Nathan Devers avec son roman Les liens artificiels, qui remporte tous leurs suffrages.

Marque page
France Info

Et ça fait Shebam ! Pow ! Blop ! Quiz !  

L’écrivaine qui nous a confié cette semaine ses quatre photos est aussi scénariste, chanteuse, metteuse en scène, parolière et artiste. Ouf ! Deuxième enfant d’un écrivain français de renom mort à 36 ans, elle se tourne très jeune vers la scène en général et la musique en particulier en créant, avec un ami, un groupe pour lequel elle écrit et chante des textes. Ensemble, ils produiront également des spectacles pour chœur et accordéons. C’est avec le groupe Pandemonium and the Dragonfly qu’elle montera sur scène à Paris et… aux Etats-Unis. À partir de 1985, elle embrasse une carrière d'écrivaine rapidement couronnée par le prix de l’Académie française et la Société des gens de lettres. En 2004, elle décroche même le très convoité Prix Médicis. Artiste protéiforme, elle écrit des pièces de théâtre, co-scénarise les adaptations de ses romans au cinéma et imagine un système de rencontres avec des anonymes dont elle recueille les confidences les yeux bandés. De cette expérience naîtra un roman au titre éponyme et un site internet pour que ces secrets soient partagés avec... tous ! Son dernier ouvrage paru chez Gallimard, est un livre insolite et poignant qui explore l’ambiguïté des relations fraternelles – ici Alice et Mika – tout autant que le pouvoir des mots. Une petite idée ?

La libraire nous recommande un conte historique...

... où tout est pourtant… vrai ! Chaque fois qu’il sort un nouveau titre, Marie-Adélaïde Dumont, libraire au Mans, chez Doucet, défend l’écrivain franco-argentin, Miguel Bonnefoy, auteur en cette rentrée de L’inventeur, paru chez Rivages. "Augustin Mouchot, né pauvre au début du XIXème siècle, dans un village du centre de la France, deviendra professeur de mathématiques. Peu d’amis, malingre, une santé fragile, mais c’est (…) un savant fou qui le premier, par le plus grand des hasards, va (…) inventer une machine qui utilisera les rayons du soleil pour faire de la vapeur…" L’engin qu'il construit séduit Napoléon III. Il recueille également l'assentiment de la presse et du grand public lorsqu’il est exhibé à l'Exposition universelle de Paris, en 1878. L'avènement du charbon qui rend son engin très coûteux ruinera tous ses projets. Trahi par un collaborateur qui lui vole son brevet, il finit dans la misère, précurseur sans le savoir d'une énergie du futur. "Un texte que vous lisez d’un bout à l’autre avec le sourire aux lèvres parce que Miguel Bonnefoy est là pour vous embarquer dans son aventure." Qui dit mieux ?

Les Livrestagrammeurs plébiscitent "Les liens artificiels" 

Jeune écrivain deviendra grand ! A seulement 24 ans, Nathan Devers, qui signe chez Albin Michel Les liens artificielsest déjà en lice pour les prix Goncourt et Renaudot. Fond, forme : tout est passionnant dans cette histoire que l’on n’espère pas prémonitoire ! Le 7 novembre 2022, Julien Liberat, professeur de piano ultra doué se donne la mort en direct sur les réseaux sociaux. Qu'est-ce qui a conduit ce jeune homme à partager ses derniers instants avec des milliers de followers ? Pour le savoir, il faut remonter quelques mois en arrière et aller à la rencontre de ce garçon brillant et... frustré qui par désœuvrement se connecte à un nouveau jeu en ligne. "Bienvenue dans l’Antimonde, un endroit unique où tout est possible !", s’exclame @les_miscellanee_de_cookie. Créé par un certain Adrien Sterner – un visionnaire aussi génial que désaxé !  –, ce jeu promet à chaque joueur, sous couvert d'anonymat, d'accéder à une autre existence et d'obtenir une quête d'évasion jamais égalée. "Le portrait d’un jeune homme qui se retrouve au cœur d’une spirale infernale (…) où réalité et fiction se confondent", constate avec angoisse, @leslivresdelucas. "Un avant-goût de ce qui pourrait se produire dans un avenir très proche", avertit @librairielacourdesgrands.  Une lecture addictive et... terrifiante !  

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Livres

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.