#marquepage du 16 juin 2021 : échos des livres glanés par Anne-Marie Revol

Découvrez en trois minutes, trois idées de livres, à dévorer… tout en vous amusant ! 

Article rédigé par
Anne-Marie Revol - franceinfo Culture
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Marque Page, la chronique d'échos littéraires d'Anne-Marie Revol (FRANCE TELEVISIONS)

Un nouveau numéro de Marque-Page : l’auteure qui se cache derrière ses quatre photos a longtemps été photographe de plateau et scénariste. Pascal Aurejac, libraire à Saint-Chély-d’Apcher, recommande le deuxième roman de Violaine Bérot, Comme des bêtes, publié chez Buchet-Chastel. Quant aux bookstagrammeurs, ils ont tous lu le cœur serré, Les possibles, de Virginie Grimaldi (Fayard).

Maruqe page

Le quiz de la semaine !

L’écrivaine qui se dissimule derrière ses quatre clichées, a conquis le cœur de millions de lecteurs en trois romans. Elle a également raflé tous les prix les plus prescripteurs dont le Prix des lecteurs du Livre de Poche et le Prix Maison de la Presse. Fille de joueur de football, née dans les Vosges, élevée en Bourgogne, elle a arrêté ses études en première pour tenter sa chance à Paris où elle a vécu de petits boulots avant de s’installer en famille à… Trouville-sur-Mer. Un véritable tour de France ! Sa rencontre avec l’un des plus grands réalisateurs français sera déterminante au point qu’elle changera sa vie. Avec lui, elle va co-écrire cinq scenarii avant de devenir sa compagne  - quinze ans que leur histoire d’amour dure ! – et de trouver le courage d’adresser son premier ouvrage aux éditions Albin-Michel qui la "signent" en quinze jours ! Son premier essai sera un coup de maître. Son deuxième, un coup de génie. Son troisième, qui caracole en tête des ventes depuis sa sortie fin mars, raconte, sur trois décennies, l’histoire de trois amis d’enfance liés à la vie à la mort. Il y a des rires, des larmes, du sang et une bande-son formidable dans cet ouvrage totalement addictif… Any idea ?

Le libraire aime les "romans chorals"

Pascal Aurejac qui officie aux destinées de la librairie Le rouge et le noir à Saint-Chléy-Apcher a lu d’une traite, Comme des bêtes, de Violaine Bérot (Buchet-Chastel). "Tout débute avec un randonneur qui découvre aux pieds d’une falaise une petite fille nue gambadant avec un homme hirsute, mutique que tout le monde appelle l’ours."  Les services sociaux s’en mêlent, le vieil homme est arrêté et tout le pays passe à la question. Dans ce nouveau "roman à l’écriture poétique", Violaine Bérot décrit une autre vie possible, loin des dérives toujours plus hygiénistes et sécuritaires de notre société. "Ce texte court se lit d’une traite et il n’est pas nécessaire (…) d’en dire trop sous peine de déflorer ce récit tendu jusqu’au bout !"

"Les possibles" de Virginie Grimaldi ont bouleversé le cœur des instagrameurs

Comme chaque fois qu’elle sort un nouvel ouvrage, Virginie Grimaldi déchaîne les passions sur la toile. Cette fois encore, avec Les possibles, publié chez Fayard, elle conquiert le cœur de ses lecteurs. Quand Juliane, qui déteste les surprises, est obligée d’accueillir chez elle son père, son quotidien va s’en trouver bouleversé. "L’histoire se met en place doucement (…) : on suit Jean ce grand-père fantaisiste et comme Juliane, on se rend compte que quelque chose cloche", explique @petite_etoile_livresque. Petit à petit, l’évidence s’impose : il déraille. Et pas qu’un peu… Pour tenir, Juliane va apprendre à découvrir l'homme sous le costume de père, ses valeurs, ses failles et surtout ses rêves. "Un roman qui parlera à toute personne ayant connu la maladie d'Alzheimer", assure @books_owl. Un ouvrage à l’humour jubilatoire, écrit comme d’habitude avec une infinie tendresse. Mais pas que : "Il m’a suffi du prologue pour me tirer les larmes…", jure @lecumedeslivres. Préparez vos mouchoirs !  

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Livres

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.