Marque page du 23 septembre 2020 : échos des livres glanés par Anne-Marie Revol

Découvrez en trois minutes, trois idées de livres à dévorer… tout en souriant !

Article rédigé par
Anne-Marie Revol - franceinfo Culture
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Marque Page, la chronique d'échos littéraires d'Anne-Marie Revol (FRANCE TELEVISIONS)

Un nouveau numéro de Marque Page : l’auteur qui se livre à travers ses quatre photos a longtemps animé une émission littéraire sur une chaîne du service public. La libraire a été chavirée par Rachel et les siens, du Suisse d'origine turque Metin Arditi. Et les instragrammeurs se sont emballés pour Buveur de vent, le glaçant et addictif roman de Franck Bouysse.

Le quiiiiiiiiiiiiiz de la semaine !

L’écrivain qui se cache derrière ses quatre clichés, a su créer livre après livre un univers bien à lui inspiré de son enfance en banlieue parisienne. Né à Villemomble d’un père antillais et d’une mère originaire du Morvan, il a passé ses années collèges à faire ses devoirs au calme dans une cave avec son meilleur copain. Touche à tout, il a dix idées de livres et de scenarii à l’heure qui le conduisent aussi bien sur scène, qu’à la télévision ou en librairie !

"Le grand livre qu’on attendait sur une réconciliation entre les peuples au Moyen-Orient"  

Le coup de cœur de Nathalie Iris, libraire à la Garenne-Colombes (Mots en marge) s’est porté cette semaine sur Rachel et les siens de Metin Arditi, paru le 26 août dernier, chez Grasset. Avec son talent de conteur hors pair, l’écrivain genevois raconte la vie de Rachel, juive-arabe née en Palestine, qui va traverser le XXème siècle, temps ô combien confus et ensanglantés par les guerres israélo-palestiniennes. Rachel fait face aux douleurs et aux deuils par le théâtre, par sa foi dans l’humanité et dans la réconciliation entre les peuples. Parfois contre vents et marées. Souvent contre son clan. Un portrait de femme lumineux, plein d’humanité et de nuances. Un livre exaltant, émouvant et inoubliable.  

Les bookstagrammeurs portent au nue Franck Bouysse

L’auteur du très remarqué Né d’aucune femme multi-récompensé à sa sortie en janvier 2019, est une fois de plus plébiscité par les instagrammeurs. Ses Buveurs de vents ont enthousiasmé ces nouveaux critiques littéraires qui apprécient chez cet écrivain son univers âpre et pourtant lumineux. Drame familial pour certains. Western contemporain ou chronique paysanne pour d'autres, Buveurs de vent est d’abord le récit des liens indéfectibles unissant une fratrie unie à la mort à la vie. "Une expérience (…) qui ne laisse pas indemne" selon Julien Rampin, le très suivi @labibliothequedejuju.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.