Cet article date de plus de neuf ans.

Mark Zuckerberg recommande un livre, il entre dans les meilleures ventes d'Amazon

Le vœu du fondateur de Facebook pour 2015 ? Lire deux livres par mois. Pour en discuter, il a créé une page Facebook qui s'annonce influente.

Article rédigé par Anne Brigaudeau
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Le fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg, le 13 octobre 2014 à Jakarta (Indonésie). (ROMEO GACAD / AFP)

La bonne résolution de Marc Zuckerberg pour 2015 ? Lire un livre tous les quinze jours, et surtout le partager. Le patron de Facebook a annoncé samedi 3 janvier sur sa page la création de son propre club de lecture : une page Facebook nommée A Year of Books. Avec un effet immédiat sur les livres recommandés.

Cultures, histoires et technologies

Pas de place pour les trolls ou les cancres : la page sera modérée. Dans ce "club de lecture"-réseau social, il n'y aura de place que pour discuter de l'ouvrage lu par Mark Zuckerberg. Ce dernier veut privilégier ce qui l'instruira sur d'autres cultures, croyances, histoires et technologies.

Son premier choix s'est porté sur The End of Power (La Fin du pouvoir) du Vénézuélien Moisés Naím. Cet essai, selon Zuckerberg, explique comment les individus sont en train de s'emparer du pouvoir jusque-là dévolu aux gouvernements, armées et autres organisations.

Un pouvoir d'influence considérable

Les effets de la nouvelle page Facebook se sont immédiatement fait sentir : à 16 heures (heure française) lundi 5 janvier, A Year of Books comptait déjà 138 723 "j'aime". Conséquence : The End of Power est déjà épuisé chez Amazon, le premier vendeur de livres des Etats-Unis. D'autant plus facilement que la page A Year of Books affiche un lien permettant de le précommander… chez Amazon. 

Le livre se trouvait à la 73e place des meilleures ventes chez Amazon.com (la version anglaise) lundi vers 16h30. Comme le note le site ActuaLittéMark Zuckerberg est suivi par 31,1 millions de personnes sur Facebook. "Autrement dit, son pouvoir d'influence est considérable". Nul doute qu'éditeurs et auteurs doivent déjà suivre d'un œil attentif et inquiet un lecteur faisant la preuve en deux jours de son pouvoir de recommandation.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.