Cet article date de plus de neuf ans.

Le premier roman sur Twitter... enfin sur papier

L'écrivain californien Matt Stewart avait lancé son projet le 14 juillet 2009 : écrire un roman sur la Révolution française sur Twitter, à coup de messages en 140 signes. _ Près de 4.000 tweets plus tard, il publie le premier tome imprimé de {The French revolution}, sans doute "{plus facile à lire}", concède-t-il.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Radio France © France Info)

Il a fallu quatre mois à Matt Stewart pour twitter sur son compte les 95.000 mots et 480.000 caractères de son ouvrage : "un calvaire", raconte-t-il aujourd'hui. Calvaire, autant pour celui qui écrit, que celui qui lit manifestement. D'ailleurs, l'auteur lui-même précise : "Je ne ferai de
reproche à personne qui aura attendu le livre imprimé".

Son expérience avait pour but de "trouver une nouvelle façon de toucher le public". Il a donc expérimenté Twitter, il travaille à une version iPhone, à une application sur iPad. "J'essaie de combler l'écart entre le papier
et le numérique (...) J'adore le concept du papier cliquable ", explique-t-il, avant de se rendre à l'évidence : "la réalité c'est que la grande majorité des gens ne lisent pas leurs
livres sur l'iPad".

Désormais publié chez l'éditeur américain Soft Skull Press, le roman se passera des photos, vidéos ou recettes prévues par sa version numérique. L'écrivain assure que "l'histoire tient très bien toute seule". On veut bien le croire. Le quotidien californien San Francisco Chronicle le compare à un
classique de la littérature contemporaine, La conjuration des imbéciles de
John Kennedy Toole.

CQ avec agences

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Livres

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.