A Nancy, Le Livre sur la place, premier salon littéraire de la rentrée, est maintenu et adapte sa formule

Le festival Le Livre sur la place s'adapte à la situation sanitaire et s'étale cette année sur deux week-ends et une semaine, pour accueillir 180 auteurs.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Le Livre sur la place, à Nancy, va décerner cette année un nouveau prix, le prix Gingko du livre audio (CEDRIC JACQUOT / PHOTOPQR / L'EST REPUBLICAIN / MAXPPP)

Le Livre sur la place, à Nancy, premier salon du livre de la rentrée littéraire, se tiendra sous une forme inédite en raison de la crise sanitaire du 11 au 20 septembre, autour de 180 auteurs, ont annoncé les organisateurs.

"Nous aurions pu ne pas nous retrouver, le contexte sanitaire que traverse la France met sur la sellette, parfois en balance de grands événements culturels", a déclaré en préambule le maire de la ville, Mathieu Klein, lors d'une conférence de presse. "Nancy a fait le choix de combiner la sécurité sanitaire et l'exigence d'être au rendez-vous des auteurs, des éditeurs, des libraires, d'être au rendez-vous de cette soif évidente, forte, de culture, de dialogue, de rencontres, de débats d'idées qu'expriment les Nancéiennes et Nancéiens, et plus largement les citoyens", a-t-il ajouté.

180 auteurs sur deux week-ends et une semaine

La 42e édition, présidée cette année par Leïla Slimani, prix Goncourt en 2016 avec Chanson douce, s'étirera sur deux week-ends et une semaine, au lieu de trois jours habituellement, pour répartir le flux des visiteurs.

Le Livre sur la place, qui donne le coup d'envoi de la rentrée littéraire, accueillera "un plateau de 180 auteurs parmi lesquels les plus prestigieux", a souligné Mathieu Klein. Seront présents notamment Amélie Nothomb, Sylvain Tesson, Emmanuel Carrère, Jean-Christophe Rufin ou l'Italien Erri De Luca. La manifestation, entièrement gratuite et organisée par la municipalité et l'association des libraires Lire à Nancy, accueille tous les genres littéraires, dont la bande dessinée.

Un nouveau prix pour la version audio d'un roman

La 42e édition abandonne son grand chapiteau, sous lequel se pressaient lors des précédentes éditions jusqu'à 180 000 visiteurs pour rencontrer quelques 600 écrivains. Cette année, la grande manifestation littéraire programme "80 rencontres, lectures et tables-rondes" uniquement accessibles sur réservation et propose de "nouveaux lieux de programmation sous forme de cafés littéraires", a détaillé Marie-Madeleine Rigopoulos, commissaire générale du Livre sur la place.

Le Prix des libraires, premier prix attendu par le monde des lettres, sera décerné le vendredi 11 septembre, en ouverture du festival. Le Livre sur la place s'est associé cette année au pôle médical lorrain Louis Pasteur Santé pour lancer un nouveau prix littéraire, le prix Ginkgo, qui récompense la version audio d'un roman français contemporain. Le jury, présidé par le comédien et metteur en scène de théâtre Thibault de Montalembert, se réunira le 1er septembre pour désigner le lauréat parmi cinq oeuvres audio.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.