La Belgique rend hommage à "Martine", la célèbre petite héroïne de l'illustrateur de Marcel Marlier

L'illustrateur belge Marcel Marlier, père de "Martine", aurait eu 90 ans en novembre 2020. La Belgique voisine et tout particulièrement Mouscron ont décidé de rendre hommage au père de cette petite fille qui a traversé les époques et les générations.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 1 min.
"Martine" est née sous les crayons de l'illustrateur belge Marcel Marlier (France 3 Hauts-de-France)

Elle a accompagné de nombreuses soirées de milliers d'enfants du monde entier : Martine est née en 1954 sous les crayons de l'illustrateur belge Marcel Marlier (1930-2011). Il aurait eu 90 ans en novembre 2020. Pour lui rendre hommage, le "Centre Marlier, dessine-moi Martine" de Mouscron en Belgique propose un parcours permanent entièrement dédié à la petite héroïne. Des dessins originaux et beaucoup de souvenirs pour Hélène Marlier, modèle pour son grand-père à dix ans. "C'était beaucoup de discussions avec lui, on était vraiment admiratifs de le voir dessiner et choisir les couleurs et les bons ombrages, c'était vraiment fascinant", se souvient-elle. 

Sur les traces de Marcel Marlier, le "papa" de Martine

Martine la reine du box-office 

Revenir sur les traces de Martine, c'est forcément passer par la ferme de la Haverie à Dottignies. En 1954, le dessinateur Marcel Marlier et le scénariste Gilbert Delahaye en feront le décor de Martine à la ferme ; le début des aventures d'une petite fille qui va longtemps faire parler d'elle. Ce premier ouvrage signe la naissance d'une longue histoire entre l'illustrateur belge et les jeunes lecteurs. En soixante ans, soixante albums sont publiés chez Casterman et 160 millions d'exemplaires sont vendus à travers le monde. Dix après la mort de Marcel Marlier, ses albums demeurent une marque essentielle de la littérature jeunesse.
 

"Martine à la ferme", le premier album d'une longue série (France 3 Hauts-de-France)

Une statue à l'effigie de Martine

Pour fêter les 90 ans de la naissance du père de Martine, la ville de Mouscron a décidé marquer le coup. Elle a fait appel au sculpteur Osvaldo Parise qui a fait naître une statue de bronze en hommage à l'illustrateur. L'artiste a fait poser le fils et la petite fille de Marcel Marlier.

Statue de Martine et de son "père", l'illustrateur Marcel Marlier réalisée par le sculpteur Osvaldo Parise  (France 3 Hauts-de-France)

Critiquée, détournée et toujours d'actualité

Avec ses illustrations un brin "vintage", ses stéréotypes de l'époque et son ton moralisateur, la série des Martine a subi tout au long de sa vie de nombreuses moqueries. "Il aurait pu se décourager et arrêter, mais il a persisté malgré toutes ces critiques", se souvient Marie-Augustine Marlier, la veuve de Marcel Marlier. Aujourd'hui encore, la petite fille naïve fait régulièrement l'objet de détournements en relation avec l'actualité. Une page Facebook parodiant les nouvelles aventures du personnage de Marcel Marlier publie régulièrement des caricatures. Preuve que Martine s'adapte à son époque et évolue à travers les âges. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Livres

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.