L'historien Emmanuel de Waresquiel obtient le prix des Deux Magots pour "Le temps de s'en apercevoir"

L'historien a reçu mardi 29 janvier le prix des Deux Magots pour "Le temps de s'en apercevoir" (L'Iconoclaste) : un texte autobiographique où le spécialiste de la Révolution française livre ses réflexions sur le temps présent.

L\'historien Emmanuel de Waresquiel 
L'historien Emmanuel de Waresquiel  (G.Garitan)
Biographe de Talleyrand et Fouché, auteur d'un ouvrage remarqué sur le procès de Marie-Antoinette, spécialiste reconnu des XVIIIe et XIXe siècles, Emmanuel de Waresquiel, 61 ans, ne s'était jamais aventuré sur l'histoire du monde contemporain jusqu'à ce livre.

Un déjeuner avec Nicolas Sarkozy et des chaussures trouées

L'historien y parle du temps qui passe à l'aune du passé. Il est question d'histoires de famille, d'un déjeuner à l'Elysée avec Nicolas Sarkozy, de voyages, et de jardins, des chiens, des lectures, de chaussures (toujours trouées), de la passion de l'auteur pour le tabac et du pourquoi il a renoncé au téléphone portable. Selon son éditeur, il s'agit du "portrait de notre époque, sous la plume de l'un des historiens les plus confirmés de sa génération. Au miroir de l'histoire, l'actualité s'éclaire." 
\"Le temps de s\'en apercevoir\" d\'Emmanuel de Waresquiel.
"Le temps de s'en apercevoir" d'Emmanuel de Waresquiel. (l'Iconoclaste)

Le prix des Deux Magots a été fondé en 1933, en réaction au prix Goncourt, jugé trop académique. Il est ainsi l'une des plus anciennes distinctions littéraires françaises, avec une dotation 7.700 euros. L'an dernier, le prix avait été décerné à Julie Wolkenstein pour "Les Vacances" (P.O.L).