Cet article date de plus d'un an.

"Le petit voleur d'ombres" : Marc Levy adapte son best-seller pour les enfants

Marc Levy, considéré comme l'auteur français le plus lu dans le monde, publie jeudi son premier roman destiné aux enfants, inspiré de son best-seller, "Le voleur d'ombres", paru en 2010.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le romancier français Marc Levy (2018) (FREDERIC DIDES / HANS LUCAS)

Intitulé Le petit voleur d'ombres, Marc Levy publie chez Robert Laffont son premier roman destiné aux enfants à partir de 8 ans. Il fera l'objet de plusieurs tomes, dont les deux premiers seront disponibles jeudi 21 novembre, en attendant un troisième volume en 2020 .

L'ombre du père absent

Les deux livres (80 pages, 8,90 euros) sont illustrés par Fred Bernard, l'une des plus belles pattes des ouvrages pour la jeunesse, auteur notamment de la série des aventures de Jeanne Picquigny (L'ivresse du poulpe, La tendresse des crocodiles, La paresse du panda...).

Le petit voleur d'ombres met en scène un petit garçon qui vient d'entrer en 6e. Non seulement il est le plus petit de la classe mais il vient d'entrer dans une nouvelle école d'une petite ville où il ne connaît personne. L'année s'annonce difficile mais bientôt sa vie va devenir extraordinaire. Un phénomène étrange se produit quand il marche sur l'ombre des gens...

"Le petit Voleur d'ombres" de Marc Levy : première de coiuverture. (Fred Bernard / Robert Laffont)

Il s'agit assurément de livres pour enfants mais les adultes pourront les lire sans déplaisir. On retrouve dans les deux premiers tomes du Petit voleur d'ombres des thèmes que les lecteurs habituels de Marc Levy connaissent bien. Comme dans Ghost in love, son 20e roman publié en mai dernier, on y décèle une marque presque toujours sous-jacente dans l'oeuvre de l'écrivain aux 45 millions de livres vendus dans le monde : l'ombre du père absent. L'écrivain, âgé de 58 ans, aborde avec délicatesse mais sans faux-semblants le thème de la séparation.

Marc Levy n'est pas le seul écrivain pour "adultes" à se lancer dans la littérature jeunesse. Membre du club très fermé des écrivains français vendant plus d'un million de livres par an, réputé pour ses thrillers, Michel Bussi, a ainsi publié l'an dernier Les contes du réveil-matin (Delcourt), livre illustré par Eric Puybaret, racontant au fil de onze histoires, les aventures d'un petit garçon appelé Corentin. Des auteurs reconnus comme Alain Mabanckou, Delphine de Vigan ou Daniel Picouly ont également écrit des livres pour enfants.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.