Complément d'enquête, France 2

VIDEO. Quand Houellebecq est devenu chanteur

En 1998, avec 400 000 ventes en France, 40 pays qui achètent les droits de ses romans, le "mauvais garçon de la littérature française" est devenu une vedette. Michel Houellebecq voudrait maintenant être une rock star...

COMPLÉMENT D’ENQUÊTE / FRANCE 2

Michaël Garçon, compositeur et arrangeur, garde en mémoire chaque détail d'une fabuleuse aventure. C'était il y a vingt ans. Quelques mois, une tournée, une trentaine de dates : quand Michel Houellebecq est devenu chanteur. Le concept : six musiciens et les poèmes de l'écrivain, qu'il scande lui-même sur scène. L'album s'intitule Présence humaine. 

Leur première répétition, il s'en souvient comme si c'était hier. Michel Houellebecq, déjà connu, lui tape sur l'épaule : "On va être obligatoirement très copains, parce que je suis copain avec les claviers." Et c'est ce qui s'est passé. Pendant toute la tournée, ils ne se sont plus lâchés, raconte le musicien.

Un Droopy de 42 ans, un écrivain à part

Avec 400 000 ventes en France, quarante pays qui achètent les droits de ses romans, Houellebecq est alors considéré comme le "mauvais garçon" vedette de la littérature française. A la parution, en 1998, des Particules élémentaires, la France a découvert ce Droopy de 42 ans décrivant avec acuité un certain mal-être contemporain. Un homme à part, à la fois timide et sûr de lui. A-t-il vécu tout ce qu'il raconte ? le questionnait une journaliste. "Heureusement que non, rétorquait-il. Mais il n'y a pas que la vie, dans la vie…" Après avoir obtenu la reconnaissance littéraire, l'écrivain voudrait maintenant être une rock star. 

"Succès avec les filles", "revanche sur la vie"...

La tournée connaît un démarrage plutôt tiède, mais les salles se remplissent... et l'écrivain se prend au jeu. D'autant qu'il a la cote. "Il avait beaucoup de succès avec les filles. Il était très axé là-dessus", se souvient Michaël Garçon, pour qui "les filles qui venaient étaient fans de ses bouquins et du personnage". 

C'est pour lui une sorte de "revanche sur la vie", suppose le musicien : "Il m'a toujours dit que c'était le vilain petit canard à l'école (...). Là, tout d'un coup, il est sur scène, il chante, il y a des gens qui l'applaudissent…" 

Extrait de "Michel Houellebecq : moi, moche et méchant ?", à voir dans "Complément d'enquête" le 5 septembre 2019.

Quand Houellebecq est devenu chanteur
Quand Houellebecq est devenu chanteur (COMPLÉMENT D'ENQUÊTE/FRANCE 2)